Location voiture. Catégorie: Destination

› Destination

Location de voiture à Lyon

Rédigé par ma-location-voiture - 10 février 2015

Au confluent du Rhône et de la Saône se dresse Lyon, chef-lieu du département du Rhône et principale ville de la région Rhône-Alpes. Troisième ville la plus peuplée de France avec environ 500 000 habitants, Lyon et sa métropole forment l'une des concentrations urbaines les plus denses mais également l'une des plus anciennes du pays.

Les amateurs de bandes dessinées ayant suivi les pérégrinations d'Astérix le Gaulois se souviennent certainement de Lugdunum, l’appellation donnée à la ville du temps de l'empire romain. D'ailleurs la ville de Lyon entretient jalousement ses vestiges remontant à l'époque où cette dernière était la capitale des Gaules. Mais Lyon c'est également des quartiers à la vitalité débordante, un patrimoine historique et architectural immense, pléthore d'institutions culturelles et une ambiance exceptionnelle !

Visite guidée...

La colline de FourvièrePour débuter votre périple lyonnais de la meilleure des manières, dirigez-vous, au volant de votre voiture de location, vers la colline de Fourvière. C'est sur cette colline surplombant la ville que s'étendait l'antique Lugdunum. La «colline qui prie» comme on la surnomme abrite encore les vestiges de l'ancienne cité romaine dont les plus célèbres: le théâtre et l'Odéon. La basilique Notre Dame de Fourvière, également située sur la colline, est l'autre grande attraction visible dans ce secteur. Construite à partir de la fin du XIXème siècle, sur les ruines de l'ancien forum de Trajan, la basilique adopte un style à la fois gothique et byzantin.

Vieux LyonAvant de partir à la découverte du Vieux-Lyon, prenez le temps de visiter le musée gallo-romain. Ce musée expose aux visiteurs, les nombreuses pièces de l'époque romaine et médiévale retrouvées sous les ruines de la vieille ville. De riches collections de stèles, statues, vaisselles et autres trouvailles archéologiques sont notamment visibles. Au pied de la colline de Fourvière s’étend le Vieux-Lyon regroupant les quartiers de l'époque médiévale et renaissance. Bordé par la Saône, le Vieux-Lyon est constitué de trois quartiers: Saint Paul au nord, Saint Jean au centre et Saint Georges au sud. Le Vieux-Lyon, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, abrite donc de nombreux monuments historiques de la ville et constitue une étape touristique incontournable.

Lyon Saint-JeanLe quartier Saint Jean est, sans conteste, le quartier du Vieux-Lyon le plus fréquenté! Son monument phare est la cathédrale Saint-Jean également nommée «primatiale Saint Jean de Lyon ». Sa construction s'est étendue entre le XIIème et le XVème siècle. Avec son style roman et gothique, la cathédrale qui domine le quartier depuis le Moyen Age constitue l'une des attractions majeures du Vieux-Lyon. L'église abrite, depuis le XIVème siècle, une horloge astronomique qui serait l'une des plus anciennes d'Europe. Toujours à Saint-Jean, la Maison du Chamarier constitue également une étape digne d’intérêt. Cet ancien bâtiment du XIIIème siècle servait de résidence au Chamarier, l'intendant chargé, à l'époque, de la perception des taxes dues par les commerçants qui participaient aux foires.

Lyon Quartier Saint-PaulLe quartier Saint Paul et ses fameuses traboules est également l'un des quartiers du Vieux-Lyon les plus prisés des visiteurs... L'église Saint Paul, construite au VIème siècle puis maintes fois modifiée au cours du temps, en constitue le cœur. De style gothique et romano-byzantin, l'église Saint-Paul compte parmi les édifices religieux les plus anciens de la ville. Le quartier conserve de sublimes demeures de l'époque renaissance, témoins de l'extraordinaire vitalité du commerce lyonnais à cette époque.

 

Lyon Saint-GeorgesLe quartier Saint-Georges est l'ancien quartier des artisans. Moins fréquenté que les deux autres quartiers du Vieux-Lyon, Saint-Georges abrite néanmoins quelques monuments historiques comme l'église Saint-Georges, sans oublier les immeubles du moyen âge et de l'époque renaissance. Le quartier conserve également de nombreuses traboules. Prenons à présent la direction du quartier de la Croix-Rousse, autre lieu emblématique de la ville.

 

Lyon Croix RousseOpposée à la colline de Fourvière, la colline de la Croix-Rousse est également surnommée «la colline qui travaille» en référence à son passé industriel. Le quartier était, par le passé, occupé par les canuts, ces artisans de la soie qui ont grandement contribué à asseoir la renommée industrielle de Lyon à l'époque de la renaissance. Aujourd'hui le quartier est devenu le repaire des artistes, des étudiants et des touristes attirés par son ambiance de petit village un brin bohème. Le quartier se divise en réalité en deux quartiers distincts : Les pentes et le plateau. Le plateau qui culmine à 254 mètres d'altitude est le secteur résidentiel du quartier. Les pentes de la croix-rousse, ancien fief des canuts, conserve de nombreux vestiges historiques comme l’amphithéâtre des Trois Gaules, la traboule de la cour des Voraces sans oublier les innombrables immeubles canuts.

Le quartier de la Presqu’îleLe quartier de la Presqu’île, le centre-ville de Lyon, concentre la grande majorité des commerces, bars et restaurants de la ville. On y trouve également de nombreuses places comme la place des Terreaux et sa fameuse fontaine édifiée par Bartholdi ou la place Bellecour, l'une des plus grandes du pays. C'est un lieu de rassemblement incontournable de la ville et l'un des endroits les plus recommandés pour se détendre sur une terrasse ou se restaurer dans l'un de ses nombreux restaurants gastronomiques. De nombreuses attractions touristiques y sont également localisées comme l’Hôtel de ville, l'Opéra, la basilique Saint Martin d'Ainay, l'église Saint Nizier ou encore le Palais de la Bourse.

Lyon Musée Beaux ArtsLe musée des Beaux-Arts logé dans le palais Saint Pierre, ancienne abbaye bénédictine classée monument historique, se situe également dans le quartier de la Presqu’île. Avec plus de 70 salles regroupant des milliers d'œuvres de l'antiquité à l'époque moderne, le musée offre aux visiteurs une impressionnante variété de collections. Le musée accueille régulièrement des expositions temporaires d'artistes locaux et internationaux. Toujours dans le quartier de la Presqu’île, le musée de l'imprimerie s'attache à faire découvrir tous les secrets et procédés utilisés dans les métiers de l'imprimerie et de l'édition.

Institut LumièreL'institut Lumière est l'un des musées les plus célèbres de la ville. Bien connu des amoureux du septième art, ce grand musée lyonnais relate l'extraordinaire épopée des frères Lumière (Auguste et Louis), pionniers de l'industrie cinématographique. Le musée est installé dans la villa Lumière, propriété construite par Antoine Lumière, père d'Auguste et de Louis. Le musée expose de nombreux ouvrages, affiches de cinéma et autres objets liés au monde du septième art. Le musée abrite également sa propre salle de cinéma et la fameuse bibliothèque Raymond Chirat. A visiter impérativement...

Lyon musée des MiniaturesCeux qui auront apprécié la visite de l'institut Lumière seront sûrement tentés de découvrir le musée Miniatures et Cinéma. Ce musée propose de découvrir de nombreuses scènes et représentations d'objets et de lieux en miniature d'un réalisme à couper le souffle. Le musée permet également de découvrir tous les secrets des effets spéciaux utilisés dans le cinéma. Le musée des Tissus et des Arts décoratifs est également un musée très réputé de Lyon. Objets décoratifs, meubles anciens et contemporains, vaisselles, vêtements d'époque, tapisseries, étoffes et autres œuvres d'art se succèdent dans les nombreuses salles du musée.

Musée GadagneRevenons sur nos pas et retournons brièvement dans le Vieux-Lyon pour visiter le musée Gadagne. Le musée Gadagne regroupe en réalité deux musées distincts: le musée d'histoire de Lyon et le musée des marionnettes du monde. Le musée d'histoire de Lyon retrace l'histoire sociale, économique et urbanistique de la ville de l'antiquité à nos jours. La découverte du musée des marionnettes du monde fera sûrement la joie des plus jeunes. Ce musée interactif expose des centaines de marionnettes et propose de visionner des spectacles et des documentaires sur le sujet.

 

Musée des ConfluencesLe musée des Confluences, véritable joyau d'architecture, a ouvert ses portes le 20 décembre 2014. L'extraordinaire bâtisse, œuvre d'un bureau d'architecture autrichien, est semblable à un nuage de verre posé à la confluence entre Rhône et Saône, les deux fleuves qui baignent la ville. Le musée, à l'architecture futuriste, se veut l'héritier du museum d'histoire naturelle-Guimet qui a fermé ses portes en 2007. Le musée invite les visiteurs à s'interroger sur l'origine du monde et l'histoire de l'humanité. Un cadre grandiose donc pour les nombreuses collections du musée exposées sur plus de 6000 m² de surface. A voir absolument...

Lyon Parc de la tête d'OrPour vous mettre au vert, n'hésitez pas à vous rendre, en famille, au parc de la tête d'or. Cet écrin de verdure en plein cœur de la ville est l'un de ces lieux qui font la fierté des lyonnais. Des serres, un lac, un jardin botanique, des roseraies disséminés sur 117 hectares de nature préservée pour le plus grand bonheur des familles, des sportifs, des promeneurs et des touristes en quête de calme et de tranquillité. En prime, ce parc magnifique à la particularité d'accueillir un parc zoologique totalement gratuit.

 

La fête des Lumières.

Fête des LumièresLa fête des Lumières est un temps fort de l'agenda culturel lyonnais. Les origines de cette grande manifestation populaire remonteraient au XVIIème siècle. L'histoire raconte que pour conjurer la mauvaise fortune qui s'abat sur la ville, confrontée à une effroyable épidémie de peste, des notables de la ville jurèrent d'honorer la Vierge Marie, chaque année, si la ville venait à être épargnée. En voyant l'épidémie s'estomper, les habitants de Lyon tinrent parole et honorèrent la Vierge Marie, tous les ans, depuis ce jour.

Le 8 septembre 1852, jour de la fête de la nativité de la Vierge Marie, une statue dédiée à cette dernière doit être inaugurée dans une église située sur la colline de Fourvière. Mais la Saône, en crue ce jour-là, contrarie les festivités. La cérémonie est repoussée au 8 décembre de la même année mais le sort s'acharne...

De violents orages s'abattent sur la ville et la Saône menace encore de sortir de son lit. Les autorités religieuses et les notables de la ville se préparent donc à repousser encore une fois l'inauguration de la statue à une date ultérieure. Mais contre toute attente, la pluie s’arrête soudainement et la cérémonie est maintenue. Le soir venu, les lyonnais installent spontanément des bougies et des lumignons sur leurs fenêtres, illuminant toute la ville.

Aujourd'hui la tradition perdure et les habitants de la ville ornent, chaque année, leurs fenêtres de lumignons (petits verres contenant une bougie) au soir du 8 décembre. Depuis 1989, cette tradition s'accompagne de spectacles lumineux grandioses, de feux d'artifices et d'animations en tous genres aux quatre coins de la ville. Dans une superbe ambiance, Lyon se transforme en théâtre à ciel ouvert pendant plusieurs jours autour du 8 décembre et les rues de la ville se retrouvent envahies par des millions de visiteurs venus spécialement pour l'occasion.

En vue de votre séjour dans la capitale des Gaules, réservez dès à présent votre voiture de location et profitez des meilleurs tarifs en comparant les nombreuses offres de nos partenaires.

Bonne route avec ma-location-voiture.com !

Classé dans : ,, - Mots clés : Lyon Gare Part-Dieu, location voiture Lyon - aucun commentaire

Location de voiture à Rome

Rédigé par ma-location-voiture - 21 novembre 2014

Tous les chemins mènent à la ville éternelle...
 
Pour les âmes romantiques, les amateurs de gastronomie italienne et les passionnés d'art et d'histoire, rien n'est plus vrai... On a tout dit et tout écrit sur elle ! Celle qui fut le centre du monde pendant des siècles reste, de nos jours, l'une des destinations touristiques les plus prisées au monde. En effet, l'attractivité de la capitale italienne ne s'est jamais démentie tant elle offre matière à la contemplation et à la découverte.
 
Louer voiture RomeRome est chère aux cœurs de nombreuses personnes car elle abrite également, à l'intérieur de ses murs, le Vatican. Ce micro état religieux représente l'autorité suprême de l'église catholique de par le caractère divin du saint siège et des prérogatives qu'il confère au pape. Berceau de la civilisation occidentale, celle qu'on nomme également « la ville aux sept collines » fut fondée, d'après la légende, en 753 av J-C par Romulus et Remus sur le mont Palatin.
 
Son influence croissante et sa puissance militaire finit par en faire la capitale d'un des plus puissants et des plus vastes empires que la terre ait jamais connue : l'empire romain. Pionnière en matière d'ingénierie, d'architecture et d'art, Rome concentre un nombre incalculable de monuments qui sont autant de témoins glorieux de son passé légendaire.
 
Alors ? Week-end à Rome comme Étienne Daho? Ou « To Rome with love » comme l'inénarrable Woody Allen ? On vous dit tout...
 
Colisée de RomeLe Colisée de Rome, construit entre 72 et 80 ap J-C, est l'un des grands symboles de cette époque faste. Situé dans le centre-ville, le Colisée est le monument emblématique de la ville.
Voulu par l'empereur Flavien Vespasien, cet amphithéâtre d'une capacité qui avoisinait les 70 000 spectateurs, servait de cadre grandiose aux gladiateurs qui s'y affrontaient pour la gloire ou pour recouvrer leur liberté. L'arène légendaire reste, à ce jour, le plus grand amphithéâtre romain jamais construit et le monument le plus visité d'Italie... Incontournable!!!
 
 
La fontaine de Trevi est également un monument célèbre de la ville et un lieu de rassemblement privilégié par les touristes. Le Palazzo Poli (palais Poli), le palais qui sert de support à la fontaine, date du XVIIème siècle. La fontaine de Trevi fut édifiée bien plus tard au cours du XVIIIème siècle sous l'impulsion du pape Clément XII.

Fontaine de Trevi

Confiée à l'architecte Nicola Salvi qui mourut en 1751, la construction de la fontaine sera finalement achevée par Giuseppe Pannini en 1762. Directement adossée au palais Poli, la fontaine est dominée par de somptueuses statues représentant diverses allégories autour de Neptune et de l'océan. La fontaine est alimentée par les eaux de l'ancien aqueduc romain de l'Aqua Virgo, construit en 19 av J-C par Marcus Agrippa, du temps de l'empereur Octave Auguste.
 
Les plus cinéphiles d'entre vous se souviennent forcément de la scène mythique immortalisée par Frederico Fellini dans « la Dolce Vita » (1960) où Anita Ekberg se baignait dans la fontaine. A ne pas reproduire... Comme le veut la coutume, n'oubliez pas de jeter une petite pièce dans la fontaine le dos tourné à cette dernière en faisant un vœu !
 
Le PanthéonC'est également à Marcus Vispanius Agrippa, cité plus haut, célèbre général et homme politique du 1er siècle av J-C, que l'on doit l'un des monuments de l'époque romaine les plus importants et les mieux conservés de la ville : le Panthéon. C'est en -27 av J-C que le consul Agrippa ordonna la construction de l'édifice religieux dédié aux divinités romaines. La façade porte encore la mention « M. Agrippa L.F. cos. tertium fecit »  qui signifie « Marcus Agrippa, fils de Lucius, consul pour la troisième fois le fit bâtir». Détruit par l'incendie de 80 ap J-C qui ravagea une grande partie de la ville, le Panthéon sera reconstruit sous l'empereur Hadrien et prendra la forme que l'on connaît aujourd’hui. Convertie en église catholique au cours du VIIème siècle par le pape Boniface IV, l'impressionnante bâtisse sera enrichie de nombreuses oeuvres d'art de la renaissance.
 
Basilique Saint-Pierre de RomeLa Basilique Saint-Pierre est également un haut-lieu touristique de la ville et l'un des symboles les plus emblématiques du Vatican. Ses proportions hors normes et la charge émotionnelle et spirituelle qu'elle véhicule en font l'édifice religieux le plus important du catholicisme. Dominant majestueusement la Place St-Pierre, la Basilique fut édifiée à  partir de 1506 en hommage à l’apôtre Pierre qui fut martyrisé et tué à proximité de la place. Haut lieu de dévotion, de nombreux pèlerins se mêlent aux innombrables touristes qui visitent chaque année la basilique. Magnifiquement décorée, la basilique est généreusement garnie d’œuvres d'art splendides comme ces nombreuses statues représentant diverses figures de la chrétienté.
 
Le VaticanRestons au Vatican pour une captivante immersion au cœur des musées du Vatican. Pas moins de onze musées, tous rattachés au minuscule état, se partagent des milliers d'oeuvres d'art dans des centaines de salles spécialement aménagées. Les musées du Vatican regroupent les innombrables chefs-d’œuvre réunis au cours des siècles par tous les papes qui se sont succédé à la tête du saint siège. Il vous faudra certainement bien plus qu'une visite pour parcourir tous les musées. Les plus notables parmi eux sont : le musée Chiaramonti et ses centaines de statues et bustes de l'époque romaine, le musée égyptien, la pinacothèque, la galerie lapidaire, le musée Pio-Clemento, le musée étrusque, les appartements Borgia et ses fresques de Pinturrichio et les chambres de Raphaël également ornées de sublimes fresques de Bernardo Di Betto dit Pinturrichio.
 
Bien évidemment, le point d'orgue de votre visite aux musées du Vatican sera assurément la découverte de l'incontournable chapelle Sixtine ! Quitter Rome sans admirer le joyau absolu du Vatican n'aurait aucun sens. La chapelle Sixtine accueille encore, de nos jours, les cardinaux en conclave lors de l'élection du nouveau pape.
 
Chapelle SixtineVéritable trésor d'architecture, elle fut construite à l'époque de la renaissance italienne et tire son nom du pape Sixte IV, souverain pontife en exercice à l'époque de la construction. La chapelle tire son immense notoriété de ses sublimes fresques et décorations exécutées par les plus grands maîtres de la renaissance. Le Pérugin, Botticelli, Pinturicchio, Domenico Ghirlandaio ou Rosselli ont notamment contribué à la décoration de l'édifice, mais le chef d'œuvre qui a donné à la chapelle cette aura quasi-mystique se trouve au-dessus de vos têtes. Son plafond, magnifiquement décoré par un certain Michel-Ange, représente les différents épisodes de la Genèse : La séparation de la lumière et des ténèbres, la création du soleil, de la lune et de la terre, la séparation des terres et des eaux, la création d'Adam, la création d'Eve, la tentation et l'expulsion, le sacrifice de Noé, le déluge et l'ivresse de Noé. A voir absolument !
 
Le Capitole à RomeLes musées du Capitole situés à proximité de la sublime place éponyme sont installés dans le Palazzo Dei Conservatori (Palais des conservateurs) et le Palazzo Nuovo (Palais neuf). Crées en 1471, les musées du Capitole sont les plus anciens musées du monde. On les doit au pape Sixte IV qui les fit aménager pour accueillir les quatre premières pièces qui comptent aujourd'hui parmi les œuvres les plus célèbres des musées : La Louve Capitoline, le Tireur d'épines, le Camille et les fragments de la statue de Domitien. Enrichis au cours des siècles par les différents papes, les musées du Capitole ne seront ouverts au public qu'en 1734, inaugurés par le pape Clément XII en personne. A l'instar des musées du Vatican, les musées du Capitole sont également mondialement réputés pour l'extraordinaire richesse de leurs collections de peintures et d'œuvres d'art de la renaissance. L'antiquité occupe aussi une place prépondérante avec d'impressionnantes collections de sculptures, statues et bustes romains.
 
Villa BorghesePour une pause reposante au milieu de votre périple romain, rendez-vous à la villa Borghèse. Ce parc de 80 hectares constitue également une étape touristique digne d’intérêt. Cet écrin de nature au cœur de la ville a la particularité d'abriter l'un des musées les plus visités de la ville : la galerie Borghèse. Ce musée célèbre de Rome propose aux visiteurs de découvrir les nombreuses collections d'œuvres d'art réunies par le cardinal Scipion Borghèse. Passionné d'art, le cardinal Borghèse a patiemment réuni, parfois en usant de stratagèmes malhonnêtes, une impressionnante collection d'œuvres d'art de l'antiquité et de nombreuses peintures de la renaissance.
 
On compte parmi les nombreux chefs-d’œuvre exposés des sculptures de Le Bernin, des tableaux de Caravage, Raphaël, Rubens ou encore Titien et son célèbre tableau : L'amour sacré et l'amour profane. Pour visiter le musée une réservation préalable est obligatoire et le temps de visite est limité à 2 heures. Contraignant mais le musée vaut le détour.
 
Ostia AnticaOstia Antica est, à l'instar d'un Colisée ou d'un Panthéon, l'un des vestiges de la Rome antique les mieux conservés. Ostia Antica était l'ancien port de la ville et l'un des plus gros comptoirs maritimes de l'antiquité. Le site abrite divers monuments comme les thermes de Neptune, le Forum des Corporations ou la Caserne des Vigiles. Prévoyez également une halte au Forum romain qui se situe entre le Capitole et le Mont Palatin. Cet espace public qu'on peut raisonnablement assimiler à un centre-ville constituait le cœur de la Rome antique. Le Forum romain conserve de nombreux monuments de cette époque comme l'arc de Septime Sévère, l'arc de Titus, l'arc de Trajan, la basilique Aemilia, le temple de Vesta, l'autel de Juturne etc...
 
Si tous les chemins mènent à Rome, tous les véhicules de location ne vous garantissent pas d'y séjourner à moindre frais. Pour ne rien manquer de votre voyage à Rome, réservez dès aujourd’hui, via notre comparateur, votre voiture de location en kilométrage illimité et au meilleur prix !
 
Bon voyage avec ma-location-voiture.com !
 

Classé dans : ,, - Mots clés : voiture de location à Rome, Location voiture à Rome, Location voitures à Rome, location de voiture pas cher a Rome, location vehicule Rome, location auto Rome, comparateur location voiture Rome, location voiture Fiumicino, location voiture Ciampino - aucun commentaire

Découvrez Naples et sa baie en voiture de location

Rédigé par ma-location-voiture - 02 novembre 2014

Du haut de l'inquiétant Vésuve, plus de 2000 ans d'histoire nous contemplent ! Capitale de la région de Campanie dans le sud de l'Italie, Naples est la troisième ville du pays avec près d'un million d'habitants.

La cité antique véhicule, de nos jours, une image contrastée et traîne une réputation sulfureuse. Fief de la Camorra, la mafia napolitaine, Naples défraie régulièrement la chronique et alimente hélas souvent la rubrique des faits divers. Et pourtant !!! Pour peu qu'on mette de côté cette image de ville dure, Naples se révèle avec ses petites ruelles animées et son patrimoine historique exceptionnel, être l'une des plus belles villes d'Italie.

Sa baie magnifique composée d’îles sublimes comme Capri, Ischia ou encore Procida draine un nombre toujours plus important de visiteurs. Héritière d'une histoire millénaire, Naples fut le centre de l'ancien duché éponyme puis la place forte du puissant royaume de Naples.

Le centre historique de Naples, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, conserve nombre d'empreintes grandioses de ce passé révolu.

Castel dell'OvoLe Castel d'ell'Ovo (château de l'œuf) est l'un des monuments les plus connus de la ville. Vestige de l'époque normande, ce château du XIIème siècle fut plusieurs fois détruit et reconstruit au cours des siècles. Situé sur l’îlot de la Mégaride et bombardé en 1733, le château dans son architecture actuelle ne date que de la fin du XVIIème siècle, époque du règne de la dynastie des Bourbons. L'étrange nom du château proviendrait d'une ancienne légende qui dit que le poète Virgile aurait caché un œuf magique dans ses fondations et que Naples serait détruite si ce dernier venait à être déplacé. Ouvert du lundi au samedi, l'entrée du château est gratuite.

Le Castel Nuovo (nouveau château) est un autre monument phare de la ville. De style gothique, cet imposant château édifié au XIIIème siècle fut la résidence du roi de Naples et de Sicile, Charles 1er d'Anjou, dernier fils du roi de France Louis VIII.

Palazzo RealeLe Palazzo Reale (palais royal), autre résidence royale, date du début du XVIIème siècle. De style néoclassique, ce château sublime, décoré et meublé avec le plus grand soin, servit de place forte aux nombreux souverains qui se sont succédé à la tête de la cité. Construit à l'origine pour le souverain espagnol Philippe III, ce dernier n'y mettra finalement jamais les pieds. Parmi les hôtes prestigieux du château, on peut citer la dynastie des Bourbons, la dynastie des Habsbourg et la maison de Savoie. Le théâtre San Carlo, véritable institution à Naples, est l'un des théâtres lyriques les plus anciens et les plus réputés de la planète. Pouvant accueillir près de 3000 personnes, le théâtre San Carlo offre un cadre grandiose aux mélomanes et amateurs d'opéra. On vient du monde entier pour y applaudir les multiples représentations qui s'y déroulent tout au long de l'année.

En face du théâtre San Carlo, à proximité de la superbe Piazza Del Plebiscito (Place du plébiscite), se trouve la non moins célèbre galerie Umberto I. Peu après l'épidémie de Choléra qui a ravagé plusieurs quartiers de la ville en 1884, la décision fut prise de raser les zones infectées pour laisser sortir de terre ce splendide édifice reproduisant plus ou moins la galerie commerçante Victor Emmanuel II de Milan. Sa structure en fer et son toit impressionnant formant un dôme de verre abrite de nombreuses boutiques branchées, cafés et commerces faisant de ce lieu magnifique l'un des endroits préférés des napolitains. A découvrir...

Dans une Italie imprégnée par un catholicisme fervent, il n'est guère étonnant d'y retrouver un nombre aussi élevé d'édifices religieux. Naples, à l'instar des autres grandes villes du pays, n'échappe pas à ce constat...

L'église San Domenico MaggioreL'église San Domenico Maggiore, située à proximité de la place du même nom, compte parmi les églises les plus célèbres du centre historique. Édifiée entre 1283 et 1324 dans un style gothique, elle subit, à maintes reprises, des modifications qui lui confèrent aujourd'hui un style un peu plus baroque. L'intérieur renferme des trésors artistiques dont de nombreuses toiles d'artistes italiens renommés sans oublier ces fameuses fresques du XIVème siècle signées Pietro Cavallini. D'illustres pensionnaires comme Saint Thomas d'Aquin, natif de la région, y ont étudié et enseigné la théologie.

La cathédrale de Naples, plus communément appelée Duomo San Gennaro (Saint Janvier), est associée au saint patron de Naples : San Gennaro. La bâtisse du XIVème siècle renferme, entre autres, les reliques sacrées du saint patron de la ville dont des ampoules de son sang qui se liquéfierait tous les ans à différentes époques de l'année. Elle abrite également de superbes fresques de Giovanni Lanfranco et de Domenichino.

SanseveroLa chapelle Sansevero, également située dans le centre historique, fut édifiée à la fin du XVIème siècle à l'initiative du duc de Torremaggiore DiSangro. La chapelle fut, par la suite, transformée par un de ses descendants dans le but de servir de caveau familial. Richement décorée avec ses sublimes sculptures de marbre, la chapelle renferme également une crypte où l'on peut voir les mystérieuses machines anatomiques qui en réalité n'ont rien de mécanique car il s'agit, ni plus ni moins, de deux corps humains parfaitement conservés. Une œuvre si impressionnante que la visite de la crypte est souvent déconseillée aux jeunes enfants. Mais l'œuvre la plus célèbre de la chapelle reste incontestablement le Christ voilé, sublime sculpture en marbre de Giuseppe Sanmartino, représentant le Christ allongé et couvert d'un léger voile. L'œuvre est si réaliste que le fin voile rend parfaitement l'illusion de la transparence sur le corps du Christ. A voir...

Le bâtiment qui renferme l'église Gesù nuovo (Nouveau Jésus) date du XVème siècle. La nuance n'est pas anodine car il faut savoir que l'église Gesù Nuovo était à l'origine le palais des Sanseverino, princes de Salerne. Converti en lieu de culte par les jésuites, la nouvelle église tire clairement profit de ce splendide endroit. Richement décorée du sol au plafond, l'église Gesù nuovo abrite de surcroît une superbe collection d'œuvres d'art.

Santa ChiaraJuste en face de l'église Gesù nuovo se trouve le célèbre couvent Santa Chiara. L'église du XIVème siècle construite par Robert d'Anjou fut bombardée en 1943 au cours de la deuxième guerre mondiale. Entièrement restaurée dans son style gothique d'origine, l'église sert d'ultime demeure à de nombreux rois et souverains de Naples et de Sicile.

 

 

Coté culture, Naples ravira également les plus exigeants d'entre vous.

Le musée Capodimonte

Le musée le plus important et le plus réputé de la ville est le musée archéologique national. Référence mondiale en la matière, le musée est logiquement dédié à l'antiquité gréco-romaine. Ce musée propose une fascinante collection d'objets et d'œuvres provenant principalement des sites antiques de Pompéi et d'Herculanum. Fresques, sculptures, mosaïques, bijoux et objets du quotidien se succèdent dans les nombreux départements du musée.

Le musée Capodimonte compte également parmi les musées les plus fréquentés de la ville. La majorité des œuvres qui y sont exposées proviennent du patrimoine de la famille Farnèse, célèbre famille de Parme. Le musée abrite, entre autres, une remarquable collection de peintures couvrant la période du XIIIème au XIXème siècle dont des chefs d'œuvres de maîtres italiens comme Vasari, Bellini ou  Botticelli et flamands comme Brueghel.

Pompéi.

Vous aurez beau déambuler joyeusement dans les petites ruelles pittoresques du centre historique, vous rassasier de plats délicieux et emblématiques de la cuisine napolitaine ou faire la tournée de tous les monuments culturels de la ville, un certain Vésuve restera toujours niché quelque part dans un coin de votre esprit...

PompéiLe destin funeste de la cité antique de Pompéi, totalement détruite par l'éruption de l'an 79, résonne encore de nos jours et alimente la crainte des napolitains de voir le volcan s'éveiller à nouveau. Relatée dans les écrits de Pline le jeune, l'effroyable catastrophe était visible à des dizaines de kilomètres à la ronde.  Rayée de la carte en moins de 24 heures, en même temps que la cité voisine d'Herculanum, Pompéi fut complètement ensevelie et oubliée des siècles durant. Ce n'est que vers la fin du XVIème siècle que le site fut redécouvert soit près de 15 siècles après la catastrophe. L'identification définitive du site de Pompéi ne survint qu'en 1763. Dans un état de conservation exceptionnel, le site antique de Pompéi, également inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1997, est aujourd'hui considéré comme le site archéologique le plus complet et le plus précieux au monde. A visiter impérativement!!!

Vésuve

Aujourd'hui, le danger n'est pas écarté car le Vésuve menace directement plusieurs millions d'habitants vivant à ses côtés. De ce fait, le dernier volcan d'Europe continentale encore en activité est toujours considéré comme l'un des volcans les plus dangereux au monde et reste sous étroite surveillance.

Néanmoins, la dernière éruption majeure du Vésuve remonte à 1944 et il serait dommage de faire l'économie d'une ascension du volcan si votre séjour à Naples ne coïncide pas avec une période d'activité volcanique importante. Endormi depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, vous pourrez grimper au sommet et peut-être voir le cratère lâcher des panaches de fumée sulfurique. Le sommet du mont Vésuve fera également un endroit idéal pour contempler les environs et profiter d'une vue magnifique sur Naples et sa baie.

Capri.

Capri c'est fini !

CapriPour Hervé Vilard peut-être mais sûrement pas pour les innombrables visiteurs tombés éperdument amoureux de la plus belle île du golfe de Naples et qui y retourneront certainement un jour... En période estivale, la célèbre petite île connaît une affluence exceptionnelle au point que le nombre d'habitants de l'île se retrouve multiplié par quatre ou cinq ! Les touristes s'y pressent en masse pour goûter à la douceur de ses soirées d'été, attablés aux charmantes petites terrasses qu'arborent les placettes de la ville. Glamour et branchée, Capri est, depuis fort longtemps, une destination à la mode et l'un des points de rassemblement  favori de la jet-set italienne et européenne.

L’île compte deux communes : Capri et Anacapri . Dotée d'une faune et d'une flore parmi les plus riches du pays,  l’île offre avec ses plages, montagnes et petits sentiers escarpés, une extraordinaire variété de paysages et de superbes opportunités d'excursions.

L'empereur Tibère en personne s'est laissé charmer par le lieu en y construisant plusieurs résidences. La villa Jovis, sa résidence permanente de 27 à 37 ap J-C, est aujourd'hui en ruines. Devenue au fil du temps, un site archéologique de premier ordre, elle se situe à plus 334 mètres d'altitude. Lors de votre visite, approchez-vous prudemment du « saut de Tibère », cette falaise par laquelle Tibère se débarrassait des esclaves récalcitrants et des hôtes devenus encombrants.

Longtemps source de fantasmes et de légendes surnaturelles, la grotte bleue est aujourd'hui l'une des attractions majeures de l’île. A l'intérieur de la grotte, la mer prend, avec la lumière du soleil, une extraordinaire couleur bleu ciel.

Piège à touristes ?  A vrai dire beaucoup de gens le pensent.... Mais nombreux sont ceux qui ont également apprécié l'expérience ! Pourquoi ne pas vous faire votre propre idée ? Si votre emploi du temps vous le permet, partez à la découverte d'Ischia, l'autre île très touristique de la baie de Naples. Ischia, l’île volcanique, est réputée pour son thermalisme depuis l'antiquité. Elle accueille toute l'année, de nombreux touristes et curistes venus profiter des bienfaits de ses sources thermo-minérales.

ProcidaProcida est la plus petite et la moins touristique des îles de la baie de Naples. Mais c'est paradoxalement, son plus gros avantage ! Pour ceux qui recherchent la tranquillité et l'authenticité de lieux épargnés par le tourisme de masse, Procida semble toute indiquée.

A votre retour à Naples et avant votre départ, un rituel obligatoire s'impose de lui-même... La véritable pizza napolitaine !!! On ne le sait pas forcément, mais c'est Naples et les napolitains qui ont inventé la  pizza qu'on déguste aujourd'hui dans le monde entier. L'occasion est trop belle de goûter à la véritable pizza napolitaine !

Comparez dès aujourd'hui les prix pour votre location de voiture à Naples afin de profiter des tarifs les plus avantageux.

Ma-location-voiture.com vous souhaite un agréable voyage !

Classé dans : ,, - Mots clés : location de voiture Naples, louer une voiture à Naples, location auto Naples, location voiture, europcar - aucun commentaire

Location de voiture à Dubaï

Rédigé par ma-location-voiture - 03 août 2014

Location voiture DubaïImaginez un lieu où la démesure est la norme... Une ville où les projets les plus fous, les plus extravagants prennent vie sous les regards presque indifférents des autochtones. Une cité ultra moderne au milieu d'un environnement des plus hostiles ! Un mirage en désert d’Arabie... Un désert aride et inhospitalier où il est néanmoins possible de séjourner dans des hôtels au luxe tapageur, de faire du shopping dans des centres commerciaux gigantesques et de skier sur une neige d'excellente qualité !

Dissipons un malentendu : l'équipe de ma-location-voiture.com n'use pas de substances prohibées. C'est seulement l'histoire d'une des plus incroyables success stories de ces 30 dernières années : Dubaï, la capitale de l'émirat du même nom.

Grâce aux revenus du pétrole, ce modeste port de pêche des Émirats Arabes Unis connu à l'origine pour la qualité de ses perles, a vu surgir du désert l'une des villes les plus modernes au monde. Parsemée de bâtiments futuristes, Dubaï assume pleinement son statut en jouant clairement la carte du luxe et du raffinement.

Objectif affiché : devenir un des fleurons du monde arabe et le symbole du développement fulgurant de cette partie du golfe persique. Pour y parvenir, Dubaï compte bien à terme devenir une destination touristique incontournable et les moyens colossaux mis en œuvre pourraient rapidement faire d'elle la destination phare de cette région. Avec ses buildings et ses gratte-ciel, Dubaï prend, par endroit, des allures de métropole occidentale.

Burj KhalifaLe Burj Khalifa est, sans aucun doute, l'exemple le plus spectaculaire de la frénésie immobilière qui s'est emparée de l'émirat.  La construction de ce bâtiment flambant neuf, sorti de terre en quelques années à peine, a mobilisé des ressources humaines et financières considérables. Véritable prouesse technique et architecturale, le Burj Khalifa culmine à plus de 828 mètres ce qui en fait, à ce jour, le plus haut gratte-ciel du monde.

Le Burj Al Arab, facilement reconnaissable par son architecture singulière, est également l'un des grands symboles de Dubaï. Cet hôtel somptueux arborant fièrement sept étoiles est, avec ses 321 mètres, l'hôtel le plus haut au monde. Construit sur une île artificielle, cet édifice spectaculaire en forme de voile offre des prestations d'accueil encore inégalées à ce jour. Avec ses 202 suites luxueuses, ses 8 restaurants, ses spas et son court de tennis, l'étincelant Burj Al Arab assurera à ses pensionnaires une expérience inoubliable.

Mosquée JumeirahRéputés pour le faste de ses édifices religieux, les Émirats Arabes Unis possèdent plusieurs mosquées parmi les plus belles au monde. A Dubaï, la mosquée de Jumeirah est l'un des édifices spirituels les plus importants de la ville. Seule mosquée du pays ouverte aux non musulmans, cette magnifique mosquée est un superbe exemple d'architecture islamique moderne qui rend, par la même occasion, un vibrant hommage à l'architecture médiévale fatimide. Avec le concours du centre Sheikh Mohammed pour la compréhension culturelle, la mosquée est ouverte aux visiteurs 4 jours dans la semaine les samedis, dimanches, mardis et mercredis. A visiter de préférence en début de soirée ou à la nuit tombée car c'est sous son éclairage nocturne que la bâtisse révèle le mieux l'étendue de sa beauté.

Dubaï ne possède pas de patrimoine historique comparable à d'autres destinations touristiques du monde musulman. Elle est également peu pourvue en musées, néanmoins le Dubaï Museum constitue une belle entrée en matière pour ceux et celles qui voudraient appréhender l'histoire et le mode de vie traditionnel des dubaiotes. De la pêche au commerce de perles en passant par l'exploitation pétrolière et la reconversion économique de l'émirat, le Dubaï Museum permet d'étudier, par le biais d'expositions interactives, l'extraordinaire mutation qu'a connue la cité.

Le musée est aménagé dans le fort Fahidi qui est le bâtiment le plus ancien de la ville. Construit en 1787, cet ancien palais qui servit également de prison et de caserne militaire offre un cadre original aux nombreuses collections du Dubaï Museum.

Adeptes de shopping thérapeutique ? Bienvenue au Dubaï Mall !

Ma voiture à DubaïCommencez par vous asseoir et tenez-vous bien : plus de 800 000 m² de surface commerciale,1200 boutiques de luxe, le plus grand magasin de chaussures du monde, une patinoire olympique, 22 salles de cinéma, 14 000 places de parking, des parcs à thèmes et des espaces de jeux pour les enfants, des dizaines de restaurants, et un aquarium géant où cohabite plus de 200 espèces aquatiques ! Il faut le voir pour le croire...

Bien plus qu'un paradis pour le shopping, le Dubaï Mall, est un véritable complexe touristique attirant chaque année près de 75 millions de visiteurs faisant de lui, le lieu touristique le plus fréquenté au monde en à peine 6 ans d'existence.

Le Mall of Emirates est l'autre grand centre commercial de la ville. Véritable temple de la consommation, le Mall of Emirates accueille également des milliers de boutiques sur une surface commerciale avoisinant les 225 000 m². Le Mall of Emirates est surtout connu pour abriter la fameuse piste de ski permettant aux visiteurs de s'adonner aux joies de la glisse toute l'année.

Et ce n'est pas terminé...

Louer voiture à DubaïDubaï qui ambitionne de devenir la capitale mondiale du shopping se prépare à frapper un grand coup avec son nouveau projet pharaonique... En effet, les autorités dubaiotes ont récemment fait part de leur intention de construire le plus grand centre commercial du monde : le Mall of the World. Dans une nouvelle ville couverte totalement climatisée, le plus grand centre commercial du monde abritera, entre autres, des salles de théâtres, le plus grand parc d'attractions à thème couvert de la planète, des dizaines d'hôtels, des salles de cinémas et d'innombrables boutiques réparties sur des centaines de milliers de m². Un nouveau projet titanesque qui devrait attirer des millions de touristes supplémentaires, même en période estivale ou les températures dépassent aisément les 40 degrés.

Lassé(e)s de cette ambiance sophistiquée ? A la recherche d'authenticité ?  Profitez-en pour découvrir les nombreux souks traditionnels qui font également la réputation de Dubaï. L'un des plus courus de la ville est le Gold souk, le fameux souk de l'or. Situé dans le quartier populaire de Deira, ce marché  du métal précieux vous offrira un choix exceptionnel de bijoux et d'accessoires qui permettra, sans nul doute, à ces messieurs de combler durablement leurs moitiés.

Souk DubaïDeira abrite d'autres souks pittoresques comme le souk Naif, le souk des poissonniers, sans oublier le plus coloré de tous : le souk aux épices, embaumant l'air de mille et une senteurs. Vous apprécierez également le souk du textile de Bur Dubaï. Le souk à visiter pour les gens désireux de se vêtir à moindres frais. Vous y trouverez une importante collection de prêt à porter, de broderies, de vêtements traditionnels et de tissus venus du monde entier.

Le quartier de Bastakiya compte également parmi les lieux les plus pittoresques du vieux Dubaï. Fondé au début du XXème siècle par des marchands issus de la ville de Bastak en Iran, le quartier perse constitue également une étape touristique grandement recommandée. Entièrement rénové, le quartier compte désormais de nombreuses galeries d'art, boutiques de souvenirs, cafés et plusieurs restaurants dont le très branché Bastakiya Nights.

Plage et farniente avant tout ? Rendez-vous sur les célèbres plages de sable blanc de Jumeirah. Jumeirah beach park et ses eaux turquoise est l'une des plus réputées. Umm suqeim, Kite beach,Open beach ou encore Al Mamzar Park sont également des plages appréciées des touristes et des expatriés vivant à Dubaï. Avec ses 340 jours de soleil par an, vous aurez largement le loisir de parfaire votre bronzage mais gare aux coups de soleil et aux expositions prolongées.

Dubaï

Les couples ne manqueront certainement pas de s'offrir un dîner-croisière romantique le long de Dubaï Creek. Coupant la ville en deux, ce bras de mer qui s'enfonce dans la ville était jadis l'un des principaux points de transit de marchandises. De nuit, on confondrait presque Dubaï creek avec l'Hudson River et Dubaï avec Manhattan.

Les parieurs voudront sans doute se mêler aux dubaiotes pour assister aux fameuses courses de chameaux. Extrêmement populaire à Dubaï, les courses ont lieu entre septembre et mars, période la moins chaude de l'année à Dubaï. Les baroudeurs quant à eux se laisseront aisément tentés par une expédition en 4X4 dans le désert. Dubaï est le point de départ de nombreuses excursions au milieu des dunes. Fumer une chicha, boire un thé et assister au spectacle d'un coucher de soleil dans un cadre aussi grandiose vous laisseront, sans doute, un souvenir impérissable. 

Sans complexe et consciente de ses atouts, Dubaï a tout pour devenir une destination touristique de premier plan. Réservez sans tarder, votre voiture de location afin de profiter au mieux de votre séjour à Dubaï.

Bon voyage avec ma-location-voiture.com !

Classé dans : ,, - Mots clés : aucun -

Fil Rss des articles de cette catégorie

« précédente page 4 sur 18 suivante »

Nous vous suggèrons aussi:


Location voiture: devis GRATUIT !

Derniers articles

Catégories

Questions posées sur le forum

1153 commentaires. Près de 92% de nos clients recommandent ce site.