Location voiture. Catégorie: Destination

› Destination

Location de voiture à Dublin

Rédigé par ma-location-voiture - 16 août 2016

Location voiture DublinCoupée en deux par la rivière Liffey, Dublin est la capitale de l'Irlande et la plus grande ville du pays. Elle est également la plus peuplée avec une population d'environ 550 000 habitants intra-muros et une agglomération totale constituée de près d'1,8 millions d'habitants. L'Irlande, qui vit autrefois nombre de ses ressortissants émigrer vers des cieux plus cléments, affiche aujourd'hui un dynamisme et une vitalité économique insolente. De nombreuses multinationales célèbres et autres sociétés cotées en bourse, attirées par un climat socio-économique favorable, ont élu domicile dans la capitale irlandaise qui fait aujourd'hui figure d’eldorado. Oubliée la crise financière de 2008 et l'éclatement de la bulle immobilière, le «tigre celtique» a retrouvé sa place au cœur de la brousse européenne. Le renouveau économique de Dublin, qui affiche une croissance qui ferait pâlir d'envie de nombreuses économies émergentes, s'illustre également dans le secteur touristique qui reprend des couleurs ces dernières années.

Location voiture IrlandeLa brise marine, venue de la mer d'Irlande toute proche, balaie la ville et rappelle la place prépondérante qu'occupe port de Dublin dans le commerce maritime national. L'atmosphère y est singulière... La vieille pierre, les buildings futuristes et les jolies maisons géorgiennes s'assemblent pour former un étonnant ensemble architectural. L'impression d'austérité qui prévaut à la découverte de la ville s'estompe rapidement à la découverte de ses majestueux monuments. On ne compte plus les pubs (des centaines) qui contribue, comme chacun sait, à l'effervescence et à l'ambiance exceptionnelle de la capitale irlandaise et des villes du Royaume-Uni en général. Ville résolument branchée et tournée vers l'avenir, Dublin est forte de son patrimoine culturel et de sa population jeune et cosmopolite, définitivement décidée à relever tous les défis afin d'élever leur capitale au rang des destinations incontournables du nord de l'Europe.

Temple BarTemple Bar, situé dans le centre historique, est incontestablement le lieu le plus convivial et animé de la ville. Autrefois malfamé, le quartier de Temple Bar est aujourd'hui un lieu de rencontres absolument incontournable. Prisé par les touristes et les noctambules, on y trouve de nombreux pubs branchés, restaurants, galeries d'art et boutiques tendances.

Autre institution dublinoise : le Trinity College, l'une des universités les plus prestigieuses d'Irlande. Fondée par Élisabeth Ière en 1592, la plus ancienne université du pays abrite une remarquable bibliothèque ancienne rassemblant des ouvrages d'une valeur inestimable. Le « book of the Kells » (livre de Kells), considéré comme le manuscrit enluminé de l'époque médiévale le plus précieux au monde, est de loin le plus célèbre.

bibliothèque Chester BeattyAutre lieu de savoir à découvrir absolument : la bibliothèque Chester Beatty. La Chester Beatty Library abrite, depuis 1950, une collection de manuscrits ayant appartenu à Sir Alfred Chester Beatty, riche homme d'affaires irlandais. Elle se compose de deux départements distincts : « traditions sacrées » et « traditions artistiques ».

La collection se compose notamment d'une remarquable série d'ouvrages perses, asiatiques et du Moyen-Orient.

 

Le château de DublinLe château de Dublin, construit au XIIème siècle, fut pendant de longs siècles (de 1171 à 1922), le centre du pouvoir britannique à Dublin. Il constitue donc un monument historique de premier plan. De nos jours, l'ancienne résidence royale est l'une des attractions touristiques majeures de la ville et accueille diverses manifestations comme des conférences, des concerts, des spectacles ou des soirées de prestige.

 

La maison des Douanes désigne une splendide bâtisse néoclassique datant de la fin du XVIIIe siècle. Elle abritait les services chargés de collecter les taxes maritimes auprès des navires accostant au port de Dublin. Partiellement détruite lors de la guerre civile, elle sera restaurée et retrouvera son lustre d'antan. Bordé par la rivière Liffey, ce monument emblématique de Dublin compte parmi les plus élégants de la ville.

Autre bâtiment néoclassique célèbre de la ville : la poste centrale de Dublin, construite à partir de 1814. Le General Post Office représente bien plus qu'un simple bureau de poste aux yeux des irlandais. Située à un endroit stratégique de la ville, la poste centrale fut le principal quartier général de la rébellion irlandaise lors de la révolte de Pâques. Le bâtiment porte encore les stigmates de ces événements avec plusieurs impacts de balles visibles sur la façade.

La prison de Kilmainham GaolLa prison de Kilmainham Gaol, véritable symbole de la résistance nationale face à la couronne britannique, est aujourd'hui un important lieu de mémoire ouvert aux visiteurs. De nombreux instigateurs de l'insurrection de Pâques, événement de sinistre mémoire pour de nombreux irlandais, furent emprisonnés et exécutés dans ce triste lieu.

La prison est également célèbre pour avoir détenu de nombreux leaders politiques pendant la guerre d'indépendance(1919-1921) et pendant la guerre civile (1922-1923).

La cathédrale Saint-Patrick de DublinLa cathédrale Saint-Patrick de Dublin, dédiée au saint patron de l'Irlande, abrite le siège de l'église anglicane d'Irlande. Élevée à partir du XIIIème siècle, l'église Saint-Patrick occuperait l'endroit sur lequel Saint-Patrick aurait baptisé ses premiers fidèles. Vous y découvrirez la richesse de sa décoration et la beauté de ses ornements.

A deux pas de la cathédrale Saint-Patrick, la cathédrale Christ Church ou cathédrale de la Sainte-Trinité, se dresse à cet endroit depuis le XIème siècle. Elle est la plus ancienne cathédrale de Dublin. La bâtisse d'origine, construite à partir de 1038, fut maintes fois modifiée au cours de l'histoire. La cathédrale abrite une crypte qui fut construite au cours du XIIème siècle.

Amateurs d'art et d'histoire, Dublin ne vous a pas oublié !

Le National Gallery de DublinLe National Gallery de Dublin est sans conteste l'un des musées les plus connus et visités du pays. A l'instar du musée homonyme londonien, le National Gallery de Dublin réunit entre ses murs de superbes collections de peintures et d'oeuvres d'art. Parmi les chefs-d'oeuvre exposés au musée, on peut citer « l'arrestation du Christ » de Le Caravage et diverses toiles de grands maîtres européens comme Picasso, Fra Angelico, Poussin et Vermeer entre autres. Autre institution culturelle de renom à Dublin: le National Museum. Le musée national d'Irlande renferme une extraordinaire collection d'objets héritée de l'époque préhistorique et médiévale. La section archéologique se compose de nombreuses pièces de l'époque romaine, égyptienne et des périodes vikings. Une section du musée s'intéresse aux campagnes irlandaises et au mode de vie rural. De nombreuses pièces liées à l'histoire de l'Irlande sont également visibles dans ce musée incontournable de Dublin.

L'irish museum of modern artL'irish museum of modern art (IMMA) se consacre, comme son nom l'indique, à l'art moderne irlandais. Ouvert en 1991, l'IMMA est installé dans l'ancien hôpital royal de Kilmainham. Le cadre, peu ordinaire, accentue l’intérêt du musée et conforte son statut de grand musée d'art moderne et contemporain irlandais. Le musée propose aux visiteurs de découvrir des œuvres achetées aux artistes et d'autres œuvres reçues en donation. Outre l'art irlandais, de nombreuses pièces d'artistes européens garnissent également les départements de la galerie d'art.

Pour les amoureux de la bière, rendez-vous au Guiness Storehouse, un musée consacré à la fabrication de la célèbre bière brune irlandaise. Au terme de votre visite, vous serez incollables sur  l'histoire de la brasserie, les ingrédients et le processus de fabrication de ce breuvage typiquement irlandais.

Le musée des écrivains de Dublin, qui célèbre la littérature irlandaise, a pris ses quartiers dans une très belle demeure du XVIIIème siècle, située au 18 Parnell Square. Le musée offre un panorama intéressant des auteurs les plus emblématiques de la littérature irlandaise : James Joyce bien sur mais aussi Jonathan Swift, Bram Stoker, Brendan Behan, Yeats, Wylde ou encore Beckett.

Vous le savez, chez ma-location-voiture.com on aime vous parler des parcs et des poumons verts qui brisent la monotonie du bitume...

St Stephen's GreenSt Stephen's Green est l'un de ces écrins de verdure, cher aux touristes et aux habitants de Dublin, qui viennent s'y prélasser à l'arrivée des beaux jours. Ce splendide parc victorien, aux pelouses impeccables et agrémenté de fontaines, s'étend sur plus de 9 hectares. Un superbe lac entouré de fleurs et de plantes vient achever ce tableau idyllique. Ce parc arboré, avec ses monuments, ses statues et ses aires de jeux, est le plus fréquenté de Dublin.

Autre parc agréable du Dublin : l'immense Phoenix Park. Avec une superficie de plus de 700 hectares, le Phoenix Park est l'un des plus vastes parcs d'Europe. Il abrite de nombreux équipements sportifs, d'immenses pelouses, des aires de pique-nique et le zoo de Dublin. L'entrée du parc est payante mais vous n'aurez pas à le regretter.

Pour votre location de voiture à Dublin, réservez le plus tôt possible via notre site et récupérez directement votre voiture de location à l'aéroport international de Dublin ou dans les nombreuses agences de la ville.

Ma-location-voiture.com vous souhaite un excellent séjour à Dublin !

Classé dans : ,, - Mots clés : dublin, location voiture dublin, cartrawler, rent a car Dublin - aucun commentaire

Location de voiture à Lisbonne

Rédigé par malocationvoiture - 14 juillet 2016

Poursuivons notre périple au Portugal et faisons aujourd'hui escale à Lisbonne, la capitale du pays.

Ma location voiture LisbonneLisbonne est la plus grande ville du Portugal avec une population avoisinant les 600 000 habitants, son agglomération englobe quant à elle près de trois millions d'habitants.  A l'instar de Porto, la grande rivale du nord, Lisbonne a actuellement le vent en poupe. En effet, la capitale lusitanienne connaît un regain d’intérêt considérable auprès des tours opérateurs qui n'hésitent plus à inscrire la ville dans leur classement des meilleures destinations européennes. Pas surprenant tant « Lisa », comme la surnomment ses habitants, a tout pour séduire... Cet immense succès, dû en partie à son excellente desserte aérienne et aux efforts de la municipalité pour élever la cité au rang des plus belles métropoles d'Europe, s'explique surtout par la diversité du patrimoine culturel et historique de la ville. La beauté de ses paysages, son climat agréable, ses monuments grandioses, son fameux tramway jaune, le célèbre tram numéro 28, cahotant laborieusement parmi les quartiers les plus pittoresques de Lisbonne vous assureront un dépaysement total.

La Tour de BelémConstruite sur la rive droite du Tage, Lisbonne est célèbre pour avoir vu défiler, du temps de l'empire portugais, de glorieuses expéditions maritimes en direction des Amériques et des Indes notamment. Le temps des grandes découvertes, période clé de l'histoire du Portugal, a laissé une empreinte indélébile sur l'architecture de la ville. La Tour de Belém et le monastère des Hiéronymites sont les témoins privilégiés de cette époque faste. Érigée au début du XVIè siècle, la tour de Belém est l'un des monuments les plus célèbres de la capitale portugaise. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 1983, la Tour de Belém est l'un des chefs-d'oeuvre les   plus emblématiques de l'art manuélin, un mouvement architectural qui fait référence au roi Dom Manuel Ier qui régnait sur le Portugal au moment de l'édification de la tour. La tour marquait autrefois l'entrée du port de Lisbonne et servait de poste de surveillance avancé.

Le monastère des HiéronymitesLe monastère des Hiéronymites est l'autre grand édifice de style manuélin élevé au temps des expéditions de l'hégémonique marine portugaise. Également édifiée sous le règne du roi D. Manuel Ier, cette bâtisse, d'une beauté à couper le souffle, est à juste titre, l'un des monuments les plus courus de la ville. Construit pour accueillir l'ordre de Saint-Jérôme, le bâtiment se compose d'un cloître magnifique et de l'église Sainte Marie qui abrite le tombeau de Vasco de Gama, l'illustre explorateur portugais. L'église sert également d'ultime demeure à d'autres personnalités historiques telles que Manuel Ier, Marie d'Aragon ou encore Luis Vaz de Camoes, le plus grand poète portugais, auteur des Lusiades. Ce monument d'une beauté incomparable est logiquement inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1983, en même temps que la tour de Belém voisine. Absolument incontournable !!!

le monument aux découvertes

Autre monument érigé en souvenir de l'âge d'or lusitanien : le monument aux découvertes. Comme son nom l'indique, cet imposant monument, édifié en 1960, est un hommage vibrant aux grands explorateurs portugais. Le monument prend la forme de la proue d'une caravelle où sont réunis de grandes figures historiques et les plus grands explorateurs portugais, artisans des glorieuses expéditions de l'ancien royaume du Portugal. Henri le navigateur, Vasco de Gama, Magellan, le poète Camoes et Pedro Alvares y sont notamment représentés.

 

Le château Saint-GeorgesLe château Saint-Georges, niché sur les hauteurs du très touristique quartier de l'Alfama, est également un monument incontournable de Lisbonne.Construite au Ve siècle par les wisigoths, cette impressionnante forteresse est l'une des plus anciennes de la cité. La bâtisse d'origine fut agrandie une première fois par les Maures qui occupèrent la ville au IXe siècle, le château connut par la suite de nombreux autres aménagements, de la Reconquista jusqu'à nos jours. Le château Saint-Georges servit de résidence royale aux nombreux souverains qui se sont succédé sur le trône du Portugal.

Le couvent des CarmesLe couvent des Carmes et son église, qui formaient jadis le plus grand édifice gothique de la ville, furent totalement détruits lors de l'effroyable séisme qui frappa Lisbonne en 1755. Ancien fief des frères carmélite, cet immense ensemble architectural ne fut jamais reconstruit et témoigne de la violence de la catastrophe qui ébranla la capitale du royaume portugais de l'époque. L'église en ruine trouva cependant une nouvelle vocation en accueillant le musée archéologique de Lisbonne. Le musée archéologique abrite des tombeaux gothiques taillés dans la pierre ainsi qu'une collection d'objets trouvée dans les sous-sols des environs, principalement des poteries, des statuettes et des bas-reliefs.

La cathédrale de Lisbonne

La cathédrale de Lisbonne ou « Sé de Lisbonne » est, à l'instar de la cathédrale homonyme de Porto, l'une des plus célèbres cathédrales du pays et la plus ancienne de la capitale portugaise.

Également localisée dans le quartier de l'Alfama, la cathédrale emblématique de Lisbonne fut construite en 1150, en lieu et place d'une ancienne mosquée bâtie sous l'occupation mauresque.Voulue par le roi Alphonse Ier,  « la Sé » fut élevée pour célébrer la reprise de la ville aux Maures, survenue quelques années auparavant. Reconnaissable à ses deux tours encadrant l'entrée de l'édifice religieux, la cathédrale abrite une magnifique rosace, une nef romane et un cloître gothique du XIIIème siècle.

 

Le monastère de São Vicente de ForaLe monastère de São Vicente de Fora (ou monastère de Saint Vincent hors-les-murs) est sans aucun doute l'un des plus beaux lieux de culte de la ville, voire du Portugal. L'expression « hors les murs »  souligne le fait que le lieu de culte fut autrefois une bâtisse localisée à l'extérieur des anciens remparts qui ceinturaient la ville. De nos jours, le monastère dédié à Saint Vincent de Saragosse, saint patron de la ville, constitue l'une des plus belles attractions touristiques de Lisbonne. Sa décoration intérieure est magnifique! Les ornements et les matériaux utilisés pour sa décoration sont de toute beauté et les murs du cloître sont décorés à l'aide de carreaux d'Azulejos du XVIIIè siècle évoquant des fables de La fontaine.

L'offre muséographique de Lisbonne est absolument remarquable !

Le musée Calouste GulbenkianLe musée Calouste Gulbenkian est assurément l'un des plus réputés de la ville. Il rassemble une superbe collection privée d'objets et d'oeuvres d'art ayant appartenu à Calouste Gulbenkian, richissime homme d'affaires arménien qui trouva refuge au Portugal pendant la deuxième guerre mondiale. Les oeuvres amassées tout au long de sa vie et léguées au Portugal témoignent du riche train de vie de l'homme d'affaires d'origine arménienne. Mobilier luxueux, oeuvres d'art orientales, islamiques, égyptiennes, romaines, grecques, joaillerie, objets art déco et peintures de grands maîtres tels que Rembrandt, Monet, Rubens ou Renoir, pour ne citer qu'eux, constituent l'essentiel des collections de ce musée extrêmement renommé en Europe. Rattaché à la fondation Calouste Gulbenkian au même titre que le musée éponyme, le centre d'art moderne José de Azeredo Perdigao est logé dans une bâtisse de style contemporain, construite en 1983 par l'architecte Leslie Martin. Tout proche du musée Calouste Gulbenkian, les deux institutions culturelles ne sont distantes que de quelques dizaines de mètres, séparées par de sublimes jardins qui les relient. Le centre d'art moderne accueille la plus riche collection d'art moderne et contemporain du Portugal.

L'autre grand musée lisboète dédié à l'art contemporain est le musée d'art contemporain du Chiado. Le musée du Chiado, installé dans le quartier du même nom, réunit entre ses murs de nombreuses œuvres d'artistes portugais du XIXè et XXè siècle, de 1850 à 1950 pour être précis.

Le musée national de l'AzulejoLe musée national de l'Azulejo célèbre un art décoratif typiquement portugais. L'azulejo désigne des carreaux de faïences peints et assemblés les uns aux autres pour former des fresques d'un réalisme à couper le souffle. Vous les remarquerez certainement en déambulant dans les ruelles de la ville où on les retrouve sur de nombreuses façades et à l’intérieur même de nombreuses demeures... Le musée retrace avec minutie l'histoire de cet art emprunté aux Maures mais qui constitue aujourd'hui une composante majeure du patrimoine culturel portugais. De nombreuses fresques d'une incroyable beauté sont également visibles dans ce musée, installé dans un ancien couvent du XVIè siècle. A ne pas manquer...

Autre institution culturelle renommée de Lisbonne : le musée national d'art ancien. Logé dans un palais du XVIIè siècle, le MNAA renferme de superbes collections de peintures, sculptures et autres œuvres d'artistes portugais et européens.

Le musée de la MarineLe musée de la Marine, installé dans le sublime monastère des Hiéronymites, ressasse avec nostalgie l'extraordinaire épisode des grandes découvertes, qui a vu la glorieuse flotte portugaise sillonner toutes les mers du monde afin d'élargir les frontières du royaume du Portugal et par la même occasion, enrichir notre connaissance du monde. Le musée expose de nombreuses maquettes de bateaux, caravelles et autres vaisseaux militaires qui ont contribué à forger la réputation maritime de l'ancien empire portugais. De nombreuses cartes anciennes et divers documents viennent également témoigner de l'apport considérable du Portugal à la redéfinition de nos frontières terrestres et maritimes.

Le musée de l'orient, inauguré en 2008 vaut également le déplacement! Comme son nom le laisse supposer, le musée de l'orient héberge une remarquable collection d'oeuvres orientales. Administré par la fondation orient, ce musée relate, encore une fois, l'histoire maritime du Portugal et de ses conquêtes territoriales. Le musée offre un éclairage intéressant sur les activités économiques et ethnologiques du royaume portugais dans ces contrées lointaines nouvellement découvertes.

le musée des carrosses Autre musée, un peu insolite, qui mérite également le détour : le musée des carrosses ! Cet étonnant musée rassemble au même endroit une impressionnante collection de carrosses venus des quatre coins de l'Europe. Certains modèles, à la décoration luxueuse, servirent de moyens de locomotion à des têtes couronnées d'Europe. On peut y admirer, par exemple, un carrosse qui fut utilisé par Philippe d'Espagne où un carrosse offert par le roi Dom Jean V à l'ambassadeur du royaume portugais au Vatican, pendant le pontificat du pape Clément XI.

Les fashionistas ne manqueront pas de visiter le musée du design et de la mode pour se tenir au courant des nouvelles tendances et pour y découvrir une superbe collection d'objets et du mobilier de grands noms de la mode et du design.

Dans l'hypothèse où vous séjourneriez à Lisbonne en famille, la visite de l'océanarium s'impose absolument !! Construit en 1998 à l'occasion de l'exposition universelle qui s'est déroulé la même année à Lisbonne, l'océanarium est le plus grand aquarium d'Europe et l'un des plus grands au monde. Des centaines d'espèces aquatiques sont regroupés dans cinq bassins gigantesques, cependant le bassin central, où cohabitent plusieurs espèces aquatiques vivant en haute mer, constitue le clou de la visite.

Construite sur sept collines, Lisbonne dispose de nombreux belvédères (miradouros) offrants des points de vue exceptionnels sur l'ensemble de la ville. Les plus fréquentés d'entre eux, offrants les plus belles vues de Lisbonne sont les miradouros de Graça, Santa Catarina, São Pedro de Alcântara, Santa Luzia, Portas do Sol et de Senhora do Monte.

Pour votre location de voiture pas chère à Lisbonne, comparez à l'aide de notre moteur de recherche les prix des différents véhicules disponibles où demandez un devis correspondant à vos dates de séjour afin d'obtenir la meilleure offre pour votre voyage au Portugal.

Excellent séjour à Lisbonne avec ma-location-voiture.com !

Classé dans : ,, - Mots clés : Location voiture Lisbonne, location voiture Portugal, ma location voiture -

Location de voiture à Porto

Rédigé par malocationvoiture - 06 juin 2016

Location voiture Porto

Aujourd'hui, nous posons nos valises au Portugal pour découvrir Porto, la deuxième ville du pays et la plus grande ville du nord avec une population d'environ 260 000 habitants au dernier recensement. Avec la multiplication des compagnies aériennes low-cost proposant des offres alléchantes vers la ville, c'est une foule de touristes en provenance de toute l'Europe qui investit les petites ruelles de la « ville invaincue », émerveillée par son patrimoine historique exceptionnel et ses quartiers pittoresques, composés de bâtisses anciennes et de charmantes demeures aux façades multicolores imbriquées les unes aux autres. Preuve de l'engouement des voyageurs pour la capitale du nord, la ville a été désignée meilleure destination touristique européenne en 2014. 

Édifiée sur les berges du fleuve Douro, la ville est célèbre pour avoir donné son nom au Porto, ce vin de caractère qui s'exporte aujourd’hui aux quatre coins de la planète. Berceau du Portugal conquérant, elle a également donné son nom au pays, l'ancienne grande puissance maritime et commerciale du continent au moyen âge. Le port de la ville fut d'un apport décisif au développement du puissant royaume lusitanien qui a pu s'élever, grâce à sa flotte de navires, au rang de superpuissance militaire. Comptoir de négoce incontournable en Europe, la ville fut également le point de départ de nombreuses expéditions célèbres à destination des nouveaux territoires vierges qui viendront agrandir l'ancien empire colonial portugais.

Vila Nova de Gaïa

Ribeira, le quartier historique de Porto a conservé des stigmates de cet âge d'or portugais. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1995, le vieux Porto forme le cœur de la ville et devra figurer en tête de liste de votre programme de visites. Garez votre voiture de location dès que vous le pourrez et arpentez les ruelles tortueuses et animées du quartier à pied, meilleur moyen de palper l'âme du cœur historique de la ville.

Vila Nova de Gaïa, située en face de Ribeira, constituera également une étape plaisante de votre périple. Située sur la rive opposée de Porto, Vila Nova de Gaïa est une commune rattachée à l'agglomération constituant le grand Porto. La petite ville est reliée au quartier historique de Ribeira par le pont Dom Luis, l'un des nombreux ponts qui enjambent le Douro. Achevé en 1886, le pont Dom Luis est l'œuvre de Théophile Seyrig, architecte associé à un certain Gustave Eiffel, l'un des plus éminents architectes et ingénieurs français. C'est à « Gaïa » que sont entreposés les chais et caves allouées à la fabrication du Porto, l’emblème de la ville et du pays.

La cathédrale de PortoLa cathédrale de Porto, également nommée « Sé de Porto », est un legs précieux de l'époque médiévale. Élevée à partir du XIIème siècle, « la Sé » est l'une des plus anciennes églises de la ville et du Portugal.
L'impressionnante bâtisse, aux allures de château fortifié, domine le quartier historique de toute sa hauteur. Elle abrite un cloître gothique du XIVème siècle aux murs couverts d'Azulejos, ces magnifiques carreaux de faïence décorés qu'on retrouve sur de nombreuses bâtisses au Portugal. La cathédrale fit par la suite l'objet de nombreuses modifications et aménagements qui lui conféreront un style baroque.

L'église São FranciscoL'église São Francisco et sa façade gothique abrite un intérieur fastueusement décoré. Moins austère que la Sé, l'église São Francisco se pare d'une flamboyante décoration baroque qui en étourdira plus d'un. Construite à partir de la fin du XIVème siècle, l'intérieur de l'église, les boiseries sculptées et le mobilier sont quasi intégralement recouverts de feuilles d'or. La surprenante « Igreja São Francisco » figure, à juste titre, sur la liste des lieux de culte les plus visités de Porto. A ne pas louper...

L'église des clercs compte également parmi les édifices religieux célèbres de la ville. Construite au XVIIIème siècle, l'église baroque tire sa renommée de son clocher à qui elle a donné son nom. La tour des Clercs, haute de 75 mètres, est le monument le plus élevé de la ville et l'un des plus hauts du pays. Accessible par un escalier, le sommet de la tour offre un point de vue unique sur la ville et ses environs.

Le palais de la bourseLe palais de la bourse, situé non loin de l'église São Francisco, est incontestablement l'un des plus beaux monuments de Porto. Construit en 1834 par l'association commerciale de Porto, l'ancienne place forte du tribunal de commerce a retrouvé sa vocation d'antan sous la responsabilité de l'association commerciale de Porto qui régit les règles du commerce dans la cité. Le bâtiment néoclassique est accessible au public et des visites guidées en français sont proposées. Le salon arabe et sa somptueuse décoration mauresque de stuc et d'or (largement inspirée de la décoration de l'Alhambra de Grenade) vous laisseront sans voix.

La gare de São BentoLa gare de São Bento est citée par tous les guides touristiques et louée par tous les voyageurs qui y ont transité pour une seule raison...
Ses Azulejos ! Prenez le temps d'admirer les murs du hall de la gare qui sont recouverts de fresques magnifiques entièrement composées d'Azulejos, ces carreaux de faïences décorés, symbole de l'art décoratif portugais.
Les fresques illustrent des scènes de la vie quotidienne du nord du  Portugal et des épisodes marquants de l'histoire du pays.

 

parc de SerralvesBesoin d'une petite parenthèse bucolique ? Prenez la direction du parc de Serralves, un superbe écrin de verdure s'étendant sur 18ha. Ce magnifique parc arboré, orné de sculptures et de fontaines, abrite une superbe demeure des années 1930.
Siège de la fondation Serralves, La Casa da Serralves accueille périodiquement des expositions temporaires d'artistes divers. Le site abrite également le musée d'art contemporain de Porto, véritable référence en matière d'art contemporain au Portugal. Rattaché à la fondation Serralves, le musée met en valeur d'admirables collections d'art moderne et  contemporain.

le musée national Soares dos ReisAutre musée incontournable de Porto : le musée national Soares dos Reis. Voulu par le roi D.Pedro IV, le musée Soares dos Reis a trouvé refuge au cœur d'un splendide palais néoclassique du XVIIIème siècle : le palàcio das Carrancas (Palais des Carrancas).
Ce très beau musée, (l'un des plus réputés du pays), abrite de sublimes collections d'estampes, de sculptures et de peintures portugaises du XIXème et XXème siècles. Il se compose également de diverses collections d'objets décoratifs, de céramiques, meubles anciens, pièces d'orfèvrerie, textiles, porcelaines et joaillerie.

Le musée romantique de Porto, plus confidentiel mais tout aussi intéressant, est logé dans une élégante demeure inspirée des fastueux édifices anglais du XIXe siècle. Au sein du musée, admirez la remarquable collection d'objets décoratifs et de nombreuses peintures et œuvres d'art dans un bel ensemble luxueux. La demeure servit d'ultime refuge à Carlos Alberto de Savoie, roi de Sardaigne et prince du Piémont, exilé et décédé à Porto en 1849. L'édifice abrite également le siège de l'institut du vin de Porto. A noter : La visite du musée est gratuite le week-end.

Le musée Guerra JunqueiroLe musée Guerra Junqueiro fait également la part belle aux arts décoratifs. Logé dans l'ancienne propriété de Guerra Junqueiro, le célèbre poète et politicien portugais, le musée expose une importante collection d'objets personnels ayant appartenu à l'ancien maître des lieux. Le centre portugais de la photographie occupe une ancienne bâtisse qui fit autrefois office de prison. L'aspect austère du lieu s'estompe rapidement à la découverte des collections d'objets s'articulant autour de l'univers de la photographie. Outre les différents modèles d'accessoires et d'appareils photographiques exposés, on peut y admirer de superbes expositions de clichés en couleur et en noir et blanc. A ne pas manquer si vous êtes passionné par la photographie ou si vous vous adonnez à la discipline à vos heures perdues.

Les mélomanes ne manqueront pas de découvrir la Casa da Musica (maison de la musique) construite en 2001, à l'occasion de la manifestation : Porto, capitale européenne de la culture. Le bâtiment à l'architecture contemporaine abrite une salle de spectacle offrant un cadre grandiose aux nombreux artistes qui s'y produisent tout au long de l'année.

jardin de CordoariaTout proche du « Centro Português de Fotografia », le charmant jardin de Cordoaria, paisible et arboré, accueille les habitants stressés de la ville et les touristes harassés en quête d'un lieu reposant. Le jardin du palais de Cristal est un autre parc unanimement plébiscité par les promeneurs. Véritable havre de paix au cœur de la ville, vous y croiserez des paons en liberté, nullement impressionné par les nombreux visiteurs attirés par le calme et la majesté du lieu. Suivez les allées verdoyantes et fleuries bordées de fontaines, prévoyez un panier-repas pour profiter des aires de pique-nique prévues à cet effet et prélassez-vous un instant sur une pelouse pour profiter de la vue exceptionnelle sur la ville.

Pour un week-end ou plus, en famille ou en amoureux, Porto se révèle être une destination idéale avec un excellent rapport qualité/prix. Pour ne rien manquer de votre séjour à Porto, réservez votre voiture de location le plus tôt possible afin de profiter des tarifs les plus avantageux.

Bon séjour avec ma-location-voiture.com !

 
 

Classé dans : ,, - Mots clés : Porto, Portugal, Location voiture Porto, Location voiture 7 places Portugal -

Location de voiture à Nice

Rédigé par malocationvoiture - 07 mai 2016

Bienvenue à Nice ! Capitale des Alpes-Maritimes et deuxième métropole de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur après Marseille. Avec plus de 350 000 habitants, Nice est la cinquième ville de France et l'un des principaux centres urbains du pays. La ville possède le troisième aéroport français avec une augmentation constante de sa fréquentation ces dernières années. Destination phare de la Côte d'Azur, Nice est également proche de la frontière italienne qui se situe à une trentaine de kilomètres.
Nice
 
Perle de la Riviera française, lovée au creux de la baie des Anges, Nice jouit d'une situation des plus enviables... Peu de villes en France peuvent se targuer d'avoir les pieds dans la Méditerranée et la tête dans les cimes enneigées du massif alpin... Un mélange des genres qui a vite fait de séduire de nombreux retraités venus goûter aux joies d'une paisible retraite ensoleillée et des touristes enthousiastes qui s'y pressent chaque année, toujours plus nombreux... Ses petits marchés pittoresques et sa gastronomie aux saveurs méditerranéennes vous emporteront, en une bouchée, au cœur de l'Italie voisine, dans le Val d'Aoste et dans les vallées verdoyantes du Piémont.

Promenade des Anglais à NiceLe vieux-Nice avec son architecture typique rappelle également avec insistance l'Italie voisine. Les places Rossetti et Garibaldi en sont des exemples frappants. La place Masséna, véritable centre névralgique de Nice avec ses bâtiments rouges aux volets verts, est un autre lieu évoquant fortement l'Italie. Ces secteurs sont les lieux de prédilection des noctambules et des touristes venus se restaurer et passer une agréable soirée dans une douce ambiance transalpine. Impossible d'évoquer Nice sans être directement renvoyé à sa fameuse promenade des Anglais qui se déroule majestueusement le long de la mer. Pour les Niçois, la promenade des Anglais est à Nice ce que les Champs Élysées sont à Paris... Un symbole et un lieu de rencontre et de détente incontournable. Elle témoigne également du Nice chic du XIXème siècle, période qui a vu d'illustres princes et autres grandes fortunes, (principalement venues de Grande-Bretagne, de Russie et d'Italie) faire de Nice leur lieu de villégiature privilégié.

La ville se distingue également par ses nombreux bâtiments de style art-déco et baroque. L'hôtel Negresco, situé sur la promenade des Anglais, est l'un des monuments emblématiques de Nice. Cet hôtel de luxe, qui arbore fièrement cinq étoiles, est classé monument historique depuis 2003. Depuis sa construction, au début du XXème siècle, l’hôtel a vu défiler entre ses murs de nombreuses célébrités et d'illustres chefs d'état. Le Negresco servit également de décor de cinéma à de nombreuses reprises.
 
Cathédrale Orthodoxe Russe Saint-NicolasAutre curiosité architecturale : la cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas, la plus grande église russe au monde en dehors de Russie. Construite en 1912, cette cathédrale illustre, de la plus belle des manières, l’engouement de cette diaspora dorée pour la plus célèbre station balnéaire de la Côte d'Azur. En effet, nombreux sont les privilégiés ou riches héritiers de la couronne russe à avoir jeté leur dévolu sur la ville pour y couler des jours heureux et jouir des trésors qu'elle recèle. La cathédrale Sainte-Réparate, qui sort de 6 années de restauration, est l'autre lieu de culte célèbre de la ville. Édifiée au cours du XVIIe siècle, l'église est classée monument historique depuis 1906. Cette église baroque, en plus d’être l'une des principales attractions du vieux-Nice, occupe une place à part dans le cœur des Niçois. Outre ses orgues et ses ornements d'une grande richesse, la cathédrale compte de nombreuses statues et autres œuvres d'art comme cette toile peinte par Bernardo Baldorino qui rend hommage à Sainte Réparate, la protectrice de la ville.
 
Nice compte un nombre appréciable de musées dont certains mondialement renommés...
 
musée MatisseHenri Matisse, chef de file du mouvement fauviste, a longtemps vécu à Nice jusqu'en 1954, date de son décès. Une retraite inspirante vu le nombre impressionnant de chefs-d’œuvre produits et exposés au musée Matisse. Logé dans la villa des arènes, une splendide bâtisse rouge ocre inspirée des palais génois du XVIIe siècle, ce musée majeur de Nice abrite l'une des principales collections d'œuvres d'art du maître. Le musée regroupe un nombre considérable de toiles, gravures, sculptures et dessins offerts au musée par l'artiste lui-même de son vivant et par ses proches après sa disparition. En outre, le musée conserve jalousement un nombre important d'objets, de documents et autres effets personnels de l'artiste. A voir absolument...
 
Le musée national Marc-Chagall, (anciennement musée du message biblique) célèbre un autre immense artiste-peintre français du XXe siècle. Le musée se consacre principalement à l'évocation du message biblique, illustré par une série de 17 tableaux peints par Chagall et offerts par l'artiste à l'état français. Cette donation est d'ailleurs à l'origine de la création de ce musée dédié à l'artiste d'origine russe et naturalisé français en 1937. Au départ donc, le musée est très porté sur l'art  religieux et la spiritualité de l'artiste. Néanmoins, les collections du musée s'étoffent peu à peu et on peut désormais y admirer de nombreuses nouvelles toiles du maître, peintes à différentes périodes de son existence. Des sculptures, des mosaïques et trois grands vitraux évoquant la création de la terre achèvent de faire de ce musée national, le plus important musée dédié à l'œuvre de Marc Chagall. Absolument incontournable...
 
Le MAMACLe MAMAC (musée d'art moderne et d'art contemporain) est un musée passionnant à plus d'un titre. 4000 m² de surface sont aménagés sur 3 étages dans un bâtiment néo-classique pour accueillir des expositions permanentes d'oeuvres d'art moderne et des expositions temporaires d'artistes divers. Le Pop Art, Supports/Surfaces, Fluxus et l'école de Nice sont les principaux mouvements artistiques représentés au MAMAC. Autre éminente institution dédiée à l'art contemporain : la Villa Arson. Particularité de cet établissement culturel : il est le seul en France à rassembler au même endroit un centre national d'art contemporain, une école supérieure d'art et une bibliothèque dédiée à l'art moderne et contemporain. Le Palais Lascaris, ancienne demeure bourgeoise du XVIIe siècle, abrite aujourd'hui une précieuse collection d'instruments anciens. Véritable hymne au luxe et à l'opulence, cette époustouflante demeure est l'ancienne propriété des Lascaris-Vintimille, une puissante famille d'aristocrates. Le palais Lascaris bénéficie d'un aménagement et d'une décoration particulièrement soignée. Comble du raffinement : des tapisseries d'Aubusson et des fresques à thèmes viennent parfaire le décor en ornant les murs et les plafonds du palais.
 
musée archéologique de NiceSitué sur la colline de Cimiez, le musée archéologique de Nice aborde la période antique de la ville en exposant de nombreux objets retrouvés au cours des fouilles réalisées dans le secteur et dans la région. Une intéressante reconstitution du site antique permet aux visiteurs de mieux évaluer le cadre de vie, l'organisation sociale de la cité et l'avance de la civilisation romaine en termes d'urbanisme. En face du musée, le site archéologique gallo-romain se compose de vestiges d'un immense intérêt historique. Le site abrite les anciens thermes réservés à l'élite et aux notables de la cité romaine de Cemelanum qui s'étendait jadis à cet endroit. Le frigidarium, les anciennes latrines, les thermes de l'est réservés au peuple et les thermes de l'ouest réservés aux femmes sont les autres vestiges de ce site remarquable. Enfin, ne manquez pas de visiter les arènes, un autre vestige hérité de l'époque romaine. Les arènes se situent à proximité du site archéologique et du musée archéologique de Cimiez.
 
 Le musée d'art naïf Anatole JakovskyLe musée d'art naïf Anatole Jakovsky de Nice se pose en référence mondiale de ce mouvement artistique méconnu. Les pièces exposées au musée proviennent principalement des collections privées d'Anatole Jakovsky et de son épouse Renée. Le musée compte également des oeuvres provenant du centre Georges-Pompidou. Les toiles visibles dans ce musée couvrent une période considérable s'étendant du XVIIIème siècle à nos jours. Le musée a pris ses quartiers dans le château Saint Hélène, ancienne propriété du parfumeur François Coty qui sera finalement vendue à la ville de Nice par sa fille. Le musée des beaux-arts, qui occupe une splendide bâtisse du XIXè siècle, succède à un premier musée qui vit le jour sous l'impulsion de Napoléon III qui y voyait un lieu idéal pour entreposer une collection d'oeuvres provenant des dépôts de l'état. Depuis, de riches mécènes ont contribué à agrandir les collections de peintures et d'oeuvres d'art au point de faire de ce musée, l'un des plus importants de la ville. On peut aujourd’hui y contempler de superbes toiles et sculptures du XVe au XXème siècle. Le musée Masséna est, quant à lui, dédié à l'histoire de Nice au XIXe siècle. Il occupe la villa Masséna, une superbe villa construite en 1898 par Victor Masséna, prince d'Essling.
 
musée des arts asiatiquesA voir éventuellement si vous n'êtes toujours pas rassasiés : le musée des arts asiatiques et ses collections d'oeuvres d'art venus de quatre coins de l'Asie, le muséum d'histoire naturelle et ses nombreux spécimens, la galerie marine, le théâtre de la photographie et de l'image, le musée national du sport logé dans le stade de l'Allianz Riviera et le prieuré du vieux-logis qui vous transportera directement au moyen-âge avec ses collections d'oeuvres d'art et d'objets médiévaux. Le cours Saleya est sans aucun doute l'un des endroits les plus agréables et fréquentés de la ville. Un magnifique marché aux fleurs plein de couleurs et de senteurs s'y déploie régulièrement ainsi qu'un joli marché de beaux fruits et légumes de saison.
 
Le carnaval de NiceLe carnaval de Nice est un véritable temps fort de l'agenda culturel de la ville. En effet, Nice accueille chaque année au mois de février, le plus grand carnaval de France et l'un des plus célèbres au monde. Défilés de chars multicolores, déguisements extravagants, spectacles de rues et batailles de fleurs ponctuent cet événement exceptionnel qui attire chaque année des dizaines de milliers de touristes. A ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes de passage dans la ville à cette période !
 
Pour votre location de voiture à Nice, comparez dès à présent tous les tarifs de nos partenaires et ne manquez rien de votre séjour avec le véhicule que vous pourrez récupérer dès votre arrivée à l'aéroport Nice Côte d'Azur.
 
Excellent séjour à Nice avec Ma-location-voiture.com !
 
 

Classé dans : ,, - Mots clés : Nice, Location de voiture à Nice, agence de location à Nice, louer ma voiture à Nice -

Fil Rss des articles de cette catégorie

page 1 sur 18 suivante »

Nous vous suggèrons aussi:


Location voiture: devis GRATUIT !

Derniers articles

Catégories

Questions posées sur le forum

1153 commentaires. Près de 92% de nos clients recommandent ce site.