Blog location de véhicules ► Catégorie: USA

location voiture kilometrage illimité pas cher

› USA

Road Trip de New-York à Chicago

Rédigé par ma-location-voiture - 05 février 2019

10 JOURS / 9 NUITS / 1465 KM

Jours 1-2-3 : New York

Très cosmopolite, New York a cristallisé des tendances, favorisé les métissages et donné naissance à de nombreux groupes précurseurs, comme le Velvet Underground. Le jazz doit aussi beaucoup à New York : s’il est né à la Louisiane, c’est ici qu’il a explosé et que ses grands talents se sont confirmés. New York et le Bronx ont enfanté le Hip Hop dans les années 70, avec des pionniers tels que Public Enemy ou Afrika Bambaataa qui ont posé les bases d’un nouveau genre musical.
Pour être au courant de tous les spectacles de New York, consultez ces publications : le Village Voice, et les magazines spécialisés dans les sorties Time Out, City Guide, le New Yorker.
 

  SALLES DE CONCERTS  

 

Carnegie Hall
Cette salle de spectacle mythique accueille de très nombreux concerts et tous les genres musicaux : classique, jazz, rock, world music… Le bâtiment a été inauguré en 1891 avec un concert de Tchaïkovski.
• 881 7th Ave, Manhattan

 

Metropolitan Opera (Lincoln Center)
Offrez vous une soirée opéra (saison de septembre à avril) au « Metropolitan », ce sera une expérience unique. Les billets ne sont pas donnés, mais vous pouvez trouver des tarifs de dernière minute.
• 10 Lincoln Center Plaza

 

L’Apollo Theater
Situé à Harlem, l’Apollo est LE lieu culte de la soul music à New York. La salle devint célèbre avec sa « Nuit des amateurs », qui révéla des talents comme Sarah Vaughan, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, James Brown, the Jackson Five…
• 253 W 125th St. Harlem 

  CLUBS JAZZ  

 

Blue Note Jazz Club
Eponyme du célèbre label Jazz, le Blue Note est l’un des temples du jazz mondial, où se sont produits les plus grands maîtres.
• 131 West 3rd Street

 

Village Vanguard
Ouvert depuis 1935, de nombreux disques live y ont été enregistrés. Les plus grands s’y sont produits : John Coltrane, Miles Davis, Bill Evans…
• 178 7th Avenue South, Manhattan

 

Le Birdland
Ce club créé en 1949 accueillait régulièrement le grand Charlie Parker, qui a donné son surnom « Bird » au lieu.
• 315 W 44th St. 

  CLUBS ROCK  

 

Le CBGB
Blondie, les Ramones, Suicide ou Patti Smith ont tous été révélés dans ce temple de l’underground à la fin des années 70. Le club est fermé depuis 2006 et c’est maintenant une galerie d’art, le Morrisson Hotel.
• 313 Bowery, Manhattan.

 

Bowery Ballroom
L’un des meilleurs clubs rock de la ville. Son bar est aussi cosy que bien fourni.
• 6 Delancey St.

 

Mercury Lounge
Ce club a servi de tremplin à des groupes tels que les Strokes ou Interpol.
• 217 E. Houston St. 

  FESTIVALS MUSIQUE  

Central Park Summerstage (juin-août) : Depuis 25 ans, ce festival gratuit est une véritable institution. Central Park, sur le Rumsey Playfield

Midsummer Night Swing (juin-juillet) : Concerts de salsa, de swing, précédés de cours de danse. Josie Robertson Plaza, devant le Lincoln Center

 

Jours 4-5 : New York / Cleveland (745 km)

Direction l’ouest, pour rejoindre les grands lacs. La première étape est assez longue, pour arriver jusqu’à Cleveland, autoproclamée « Home of rock n’roll ». Au début des années 50, c’est ici qu’un célèbre DJ radio a utilisé pour la première fois le mot « rock n’ roll » pour définir les nouveaux artistes qu’il diffusait (Chuck Berry, Little Richard…)
A voir : le Rock and Roll Hall of Fame. Réalisé par le même architecte que la pyramide du Louvre (IM Pei), cet imposant bâtiment propose des expositions multimédia et des collections entièrement dédiées à la musique rock.
 

Jours 6-7 : Cleveland / Detroit (270 km)

Detroit est un paradoxe musical, berceau de genres aussi différents que la soul et la techno. Elle est avant tout célèbre pour son label Motown Records. En 1959, Berry Gordy installe un modeste studio dans la petite maison où vit sa famille. Quelques années plus tard, Motown Records est devenu un géant de la musique noire, en signant des légendes telles que Marvin Gaye, Stevie Wonder, Diana Ross…
A voir : Le Motown Historical Museum rend compte de l’extraordinaire histoire de ce label et de cette musique qui ont conquis le monde.
Detroit est aussi considérée comme le berceau de la Techno dans les années 80, en combinant des sons électroniques à la chaleur du son funk et house. En mai a lieu un gros festival de musique électro : le Detroit’s Electronic Music Festival.
 

Jours 8-9-10 : Detroit / Chicago (450 km)

Le blues s’est développé à Chicago lors de la « grande migration » entre 1910 et 1930, lorsque les travailleurs noirs du Sud sont venus chercher un emploi dans les villes industrielles du Nord. Dans leurs bagages, le blues traditionnel acoustique du delta, qui sera électrifié à Chicago. Le père du Chicago blues est sans conteste Muddy Waters.
Visitez le Blues Heaven Foundation, installé sur le site du plus fameux label de blues, Chess Records. Pour écouter du blues live, poussez la porte du Buddy Guy’s Legends, le meilleur club de blues du monde. Chaque année se tient en juin le Chicago Blues Festival, plus grand festival du genre.
Chicago est aussi le berceau de la House Music, terme tiré du nom d’un célèbre club, le Warehouse, où le genre fût crée dans les années 80.

Classé dans : ,, - -

Nous vous suggèrons aussi:


Derniers articles

Catégories

1153 commentaires. Près de 92% de nos clients recommandent ce site.