De Lisbonne à Cadiz, du Fado au Flamenco | Blog Location voitures

location voiture kilometrage illimité pas cher

Voitures BlogDestination,Europe,Portugal › De Lisbonne à Cadiz, du Fado au Flamenco

De Lisbonne à Cadiz, du Fado au Flamenco

Rédigé par malocationvoiture - 08 février 2019

7 JOURS / 6 NUITS / 600 KM

Jours 1-2 : Lisbonne

voiture de location Lisbonne

Représenté par l'illustre Amalia Rodrigues et plus récemment par le groupe Madredeus ou Misia, le fado est un chant traditionnel né dans les quartiers populaires de Lisbonne au début du 19e siècle. Véritable « blues portugais » le fado est plus qu’un chant, c’est une complainte qui raconte la vie, la mort, l’amour contrarié, la nostalgie, l’exil… Son nom est d’ailleurs dérivé du latin « fatum » qui signifie « inéluctable destin ». Le creuset du fado, c’est le quartier populaire de l’Alfama. Le fado ne s’écoute pas dans des cafés, mais dans les « maisons de fado » qui sont en général des restaurants. Deux bonnes adresses : la Casa do Fado e da Guitarra Portuguesa (Largo do Chafariz de Dentro). Clube de Fado (rua São João da Praça 92/4, Baixa) Dans l’Alfama, il y a aussi les « tascas », sortes de snack-bar, où la nuit tombée les gens du quartier viennent chanter le fado. A voir aussi : la maison d’Amalia Rodrigues (193 rue Sao Bento), la diva du fado.
 

Jours 3-4 : Lisbonne / Séville (460 km)

Route vers l’Espagne, jusqu’à Séville, dont le quartier de la Triana est considéré comme le berceau du flamenco, avec Jerez et Cadix. De nombreux poètes et musiciens y trouvèrent refuge vers le 16e siècle pour échapper à des persécutions. Le flamenco fut créé par les peuples andalous et gitans, sur la base d’un folklore populaire issu des nombreuses cultures qui ont vécu en Andalousie. À l'origine, le flamenco était un simple chant a cappella. Puis sont apparus les claquements des mains, la danse et la guitare flamenca. De nombreux endroits de Séville jouent du flamenco, mais il est parfois difficile de trouver des salles plus authentiques. Pour écouter du flamenco : Auditorio Alvarez Quintero (calle Alvarez Quintero 48). A voir aussi : Musée du Flamenco (Museo Del Baile Flamenco) : au coeur du quartier historique de Santa Cruz, il propose d’étonnante expositions interactives pour vivre le flamenco. Taller flamenco, école de Flamenco réputée, créé en 1994 face à l’engouement du public.
 

 

Jours 5-6-7 : Séville / Jerez / Cadix (140 km)

Route au sud, vers une autre source du flamenco : Jerez. Ici a lieu chaque année le plus réputé des festivals de flamenco, joué principalement au Palacio de Villavicencio et au Villamarta Theatre. Ville de vignobles, Jerez offre aussi le charme de ses bodegas et le spectacle grandiose de ses caves où sont produits les fameux vins de Xérès ou sherry, très prisé des Britanniques. Toujours en direction du sud, vous arrivez à Cadix, port fortifié perché sur son rocher. C’est l’une des plus vieilles villes d’Europe et la troisième reine du flamenco. L’un des plus grands chanteurs de « cante », Chano Lobato, est originaire de la ville. A voir : le célèbre Carnaval de Cadix (février), où les participants costumés défilent en se défiant dans des joutes musicales.

 

Classé dans : Destination,Europe,Portugal -

Les commentaires sont fermés.

Nous vous suggèrons aussi:


Derniers articles

Catégories

1153 commentaires. Près de 92% de nos clients recommandent ce site.