Location voiture. Catégorie: Europe

› Europe

Location de voiture à Lyon

Rédigé par ma-location-voiture - 10 février 2015

Au confluent du Rhône et de la Saône se dresse Lyon, chef-lieu du département du Rhône et principale ville de la région Rhône-Alpes. Troisième ville la plus peuplée de France avec environ 500 000 habitants, Lyon et sa métropole forment l'une des concentrations urbaines les plus denses mais également l'une des plus anciennes du pays.

Les amateurs de bandes dessinées ayant suivi les pérégrinations d'Astérix le Gaulois se souviennent certainement de Lugdunum, l’appellation donnée à la ville du temps de l'empire romain. D'ailleurs la ville de Lyon entretient jalousement ses vestiges remontant à l'époque où cette dernière était la capitale des Gaules. Mais Lyon c'est également des quartiers à la vitalité débordante, un patrimoine historique et architectural immense, pléthore d'institutions culturelles et une ambiance exceptionnelle !

Visite guidée...

La colline de FourvièrePour débuter votre périple lyonnais de la meilleure des manières, dirigez-vous, au volant de votre voiture de location, vers la colline de Fourvière. C'est sur cette colline surplombant la ville que s'étendait l'antique Lugdunum. La «colline qui prie» comme on la surnomme abrite encore les vestiges de l'ancienne cité romaine dont les plus célèbres: le théâtre et l'Odéon. La basilique Notre Dame de Fourvière, également située sur la colline, est l'autre grande attraction visible dans ce secteur. Construite à partir de la fin du XIXème siècle, sur les ruines de l'ancien forum de Trajan, la basilique adopte un style à la fois gothique et byzantin.

Vieux LyonAvant de partir à la découverte du Vieux-Lyon, prenez le temps de visiter le musée gallo-romain. Ce musée expose aux visiteurs, les nombreuses pièces de l'époque romaine et médiévale retrouvées sous les ruines de la vieille ville. De riches collections de stèles, statues, vaisselles et autres trouvailles archéologiques sont notamment visibles. Au pied de la colline de Fourvière s’étend le Vieux-Lyon regroupant les quartiers de l'époque médiévale et renaissance. Bordé par la Saône, le Vieux-Lyon est constitué de trois quartiers: Saint Paul au nord, Saint Jean au centre et Saint Georges au sud. Le Vieux-Lyon, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, abrite donc de nombreux monuments historiques de la ville et constitue une étape touristique incontournable.

Lyon Saint-JeanLe quartier Saint Jean est, sans conteste, le quartier du Vieux-Lyon le plus fréquenté! Son monument phare est la cathédrale Saint-Jean également nommée «primatiale Saint Jean de Lyon ». Sa construction s'est étendue entre le XIIème et le XVème siècle. Avec son style roman et gothique, la cathédrale qui domine le quartier depuis le Moyen Age constitue l'une des attractions majeures du Vieux-Lyon. L'église abrite, depuis le XIVème siècle, une horloge astronomique qui serait l'une des plus anciennes d'Europe. Toujours à Saint-Jean, la Maison du Chamarier constitue également une étape digne d’intérêt. Cet ancien bâtiment du XIIIème siècle servait de résidence au Chamarier, l'intendant chargé, à l'époque, de la perception des taxes dues par les commerçants qui participaient aux foires.

Lyon Quartier Saint-PaulLe quartier Saint Paul et ses fameuses traboules est également l'un des quartiers du Vieux-Lyon les plus prisés des visiteurs... L'église Saint Paul, construite au VIème siècle puis maintes fois modifiée au cours du temps, en constitue le cœur. De style gothique et romano-byzantin, l'église Saint-Paul compte parmi les édifices religieux les plus anciens de la ville. Le quartier conserve de sublimes demeures de l'époque renaissance, témoins de l'extraordinaire vitalité du commerce lyonnais à cette époque.

 

Lyon Saint-GeorgesLe quartier Saint-Georges est l'ancien quartier des artisans. Moins fréquenté que les deux autres quartiers du Vieux-Lyon, Saint-Georges abrite néanmoins quelques monuments historiques comme l'église Saint-Georges, sans oublier les immeubles du moyen âge et de l'époque renaissance. Le quartier conserve également de nombreuses traboules. Prenons à présent la direction du quartier de la Croix-Rousse, autre lieu emblématique de la ville.

 

Lyon Croix RousseOpposée à la colline de Fourvière, la colline de la Croix-Rousse est également surnommée «la colline qui travaille» en référence à son passé industriel. Le quartier était, par le passé, occupé par les canuts, ces artisans de la soie qui ont grandement contribué à asseoir la renommée industrielle de Lyon à l'époque de la renaissance. Aujourd'hui le quartier est devenu le repaire des artistes, des étudiants et des touristes attirés par son ambiance de petit village un brin bohème. Le quartier se divise en réalité en deux quartiers distincts : Les pentes et le plateau. Le plateau qui culmine à 254 mètres d'altitude est le secteur résidentiel du quartier. Les pentes de la croix-rousse, ancien fief des canuts, conserve de nombreux vestiges historiques comme l’amphithéâtre des Trois Gaules, la traboule de la cour des Voraces sans oublier les innombrables immeubles canuts.

Le quartier de la Presqu’îleLe quartier de la Presqu’île, le centre-ville de Lyon, concentre la grande majorité des commerces, bars et restaurants de la ville. On y trouve également de nombreuses places comme la place des Terreaux et sa fameuse fontaine édifiée par Bartholdi ou la place Bellecour, l'une des plus grandes du pays. C'est un lieu de rassemblement incontournable de la ville et l'un des endroits les plus recommandés pour se détendre sur une terrasse ou se restaurer dans l'un de ses nombreux restaurants gastronomiques. De nombreuses attractions touristiques y sont également localisées comme l’Hôtel de ville, l'Opéra, la basilique Saint Martin d'Ainay, l'église Saint Nizier ou encore le Palais de la Bourse.

Lyon Musée Beaux ArtsLe musée des Beaux-Arts logé dans le palais Saint Pierre, ancienne abbaye bénédictine classée monument historique, se situe également dans le quartier de la Presqu’île. Avec plus de 70 salles regroupant des milliers d'œuvres de l'antiquité à l'époque moderne, le musée offre aux visiteurs une impressionnante variété de collections. Le musée accueille régulièrement des expositions temporaires d'artistes locaux et internationaux. Toujours dans le quartier de la Presqu’île, le musée de l'imprimerie s'attache à faire découvrir tous les secrets et procédés utilisés dans les métiers de l'imprimerie et de l'édition.

Institut LumièreL'institut Lumière est l'un des musées les plus célèbres de la ville. Bien connu des amoureux du septième art, ce grand musée lyonnais relate l'extraordinaire épopée des frères Lumière (Auguste et Louis), pionniers de l'industrie cinématographique. Le musée est installé dans la villa Lumière, propriété construite par Antoine Lumière, père d'Auguste et de Louis. Le musée expose de nombreux ouvrages, affiches de cinéma et autres objets liés au monde du septième art. Le musée abrite également sa propre salle de cinéma et la fameuse bibliothèque Raymond Chirat. A visiter impérativement...

Lyon musée des MiniaturesCeux qui auront apprécié la visite de l'institut Lumière seront sûrement tentés de découvrir le musée Miniatures et Cinéma. Ce musée propose de découvrir de nombreuses scènes et représentations d'objets et de lieux en miniature d'un réalisme à couper le souffle. Le musée permet également de découvrir tous les secrets des effets spéciaux utilisés dans le cinéma. Le musée des Tissus et des Arts décoratifs est également un musée très réputé de Lyon. Objets décoratifs, meubles anciens et contemporains, vaisselles, vêtements d'époque, tapisseries, étoffes et autres œuvres d'art se succèdent dans les nombreuses salles du musée.

Musée GadagneRevenons sur nos pas et retournons brièvement dans le Vieux-Lyon pour visiter le musée Gadagne. Le musée Gadagne regroupe en réalité deux musées distincts: le musée d'histoire de Lyon et le musée des marionnettes du monde. Le musée d'histoire de Lyon retrace l'histoire sociale, économique et urbanistique de la ville de l'antiquité à nos jours. La découverte du musée des marionnettes du monde fera sûrement la joie des plus jeunes. Ce musée interactif expose des centaines de marionnettes et propose de visionner des spectacles et des documentaires sur le sujet.

 

Musée des ConfluencesLe musée des Confluences, véritable joyau d'architecture, a ouvert ses portes le 20 décembre 2014. L'extraordinaire bâtisse, œuvre d'un bureau d'architecture autrichien, est semblable à un nuage de verre posé à la confluence entre Rhône et Saône, les deux fleuves qui baignent la ville. Le musée, à l'architecture futuriste, se veut l'héritier du museum d'histoire naturelle-Guimet qui a fermé ses portes en 2007. Le musée invite les visiteurs à s'interroger sur l'origine du monde et l'histoire de l'humanité. Un cadre grandiose donc pour les nombreuses collections du musée exposées sur plus de 6000 m² de surface. A voir absolument...

Lyon Parc de la tête d'OrPour vous mettre au vert, n'hésitez pas à vous rendre, en famille, au parc de la tête d'or. Cet écrin de verdure en plein cœur de la ville est l'un de ces lieux qui font la fierté des lyonnais. Des serres, un lac, un jardin botanique, des roseraies disséminés sur 117 hectares de nature préservée pour le plus grand bonheur des familles, des sportifs, des promeneurs et des touristes en quête de calme et de tranquillité. En prime, ce parc magnifique à la particularité d'accueillir un parc zoologique totalement gratuit.

 

La fête des Lumières.

Fête des LumièresLa fête des Lumières est un temps fort de l'agenda culturel lyonnais. Les origines de cette grande manifestation populaire remonteraient au XVIIème siècle. L'histoire raconte que pour conjurer la mauvaise fortune qui s'abat sur la ville, confrontée à une effroyable épidémie de peste, des notables de la ville jurèrent d'honorer la Vierge Marie, chaque année, si la ville venait à être épargnée. En voyant l'épidémie s'estomper, les habitants de Lyon tinrent parole et honorèrent la Vierge Marie, tous les ans, depuis ce jour.

Le 8 septembre 1852, jour de la fête de la nativité de la Vierge Marie, une statue dédiée à cette dernière doit être inaugurée dans une église située sur la colline de Fourvière. Mais la Saône, en crue ce jour-là, contrarie les festivités. La cérémonie est repoussée au 8 décembre de la même année mais le sort s'acharne...

De violents orages s'abattent sur la ville et la Saône menace encore de sortir de son lit. Les autorités religieuses et les notables de la ville se préparent donc à repousser encore une fois l'inauguration de la statue à une date ultérieure. Mais contre toute attente, la pluie s’arrête soudainement et la cérémonie est maintenue. Le soir venu, les lyonnais installent spontanément des bougies et des lumignons sur leurs fenêtres, illuminant toute la ville.

Aujourd'hui la tradition perdure et les habitants de la ville ornent, chaque année, leurs fenêtres de lumignons (petits verres contenant une bougie) au soir du 8 décembre. Depuis 1989, cette tradition s'accompagne de spectacles lumineux grandioses, de feux d'artifices et d'animations en tous genres aux quatre coins de la ville. Dans une superbe ambiance, Lyon se transforme en théâtre à ciel ouvert pendant plusieurs jours autour du 8 décembre et les rues de la ville se retrouvent envahies par des millions de visiteurs venus spécialement pour l'occasion.

En vue de votre séjour dans la capitale des Gaules, réservez dès à présent votre voiture de location et profitez des meilleurs tarifs en comparant les nombreuses offres de nos partenaires.

Bonne route avec ma-location-voiture.com !

Classé dans : ,, - Mots clés : Lyon Gare Part-Dieu, location voiture Lyon - aucun commentaire

Fil Rss des articles de cette catégorie

« précédente page 4 sur 9 suivante »

Nous vous suggèrons aussi:


Derniers articles

Catégories

Questions posées sur le forum

1153 commentaires. Près de 92% de nos clients recommandent ce site.